Comme une fin de journée sur la Canebière

Comme une fin de journée sur la Canebière

30/01/17- –

Dimanche 29 janvier, 17H sur la Canebière, la circulation reprend peu à peu son cours, les klaxons retentissent et la sonnerie du tramway recommence. La visite augmentée de la Canebière se termine. Le rendez-vous donné à Belsunce avec les marcheurs de l’association Les Labourdettes et du Musée d’Histoire de Marseille prend également fin. Pourtant au même endroit, l’oeuvre participative d’Antoine Schmitt sera lancée à 17h30, la symphonie visuelle « City Lights Orchestra » fera scintiller toute la Canebière jusqu’à 22h30.

Au 10 Square Stalingrad, en face de l’Eglise des Réformés, la brasserie des Danaïdes est pleine à craquer et la soirée ne fait que commencer. Dehors comme dedans, les tables sont occupées et les verres se vident. L’événement proposé ici par la mairie du 1/7 : LE SON. C’est un rendez-vous musical fixé tous les derniers dimanches du mois… La brasserie est ouverte à tous bien entendu et accueillera onze concerts à compté d’aujourd’hui jusqu’en novembre prochain. Une programmation qui vise à montrer la richesse musicale (mais pas que) de Marseille… La cité Phocéenne n’a pas fini de vous surprendre… On commence donc aujourd’hui avec la « Women in love », les femmes sont à l’honneur aux Danaïdes de 17h à 22h… Restez bien éveillés !

Les premières à nous divertir : les Grandes Mothers. Deux jeunes femmes à la contrebasse, à la croisée du rock et du folk, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles… Pour Camille, assise en terrasse, la soirée s’annonce plutôt bien : « Je suis venue ici avec mon compagnon car nous voulions assister aux concerts de ce soir devant un café ou même un plat pourquoi pas ! » Certains étaient donc partis pour rester une heure et ils resteront en fait jusqu’à la fin…

Un peu après les Grandes Mothers, la Chica… Au piano, cette jeune franco-vénézuélienne transmet émotions après émotions entre pensées abstraites et introspection poétique. De leur côté, Zenia Church et Marine Soleil proposent un nouveau projet « Swan in », ovni musical, musique magnétique et univers envoutant…

Lundi matin le nouveau « Broadway de Marseille » reprendra son cours habituel, avant de recommencer ses festivités le prochain dernier dimanche du mois. Patience !

Mathilde SERRA (IEJ)

Laisser un commentaire