“Le premier”, nouveau quartier des arts à Marseille

“Le premier”, nouveau quartier des arts à Marseille

21/04/2017 – –

rue du théâtre français canebièreEn haut de la Canebière, se trouve le nouveau quartier des arts de Marseille, baptisé « Le Premier » par Dominique Bluzet, directeur du Théâtre du Gymnase, en rapport avec son arrondissement. C’est un nouvel espace de création artistique qui a vu le jour le 29 janvier, premier des dimanches de la Canebière, et qui choisit d’unir jeunesse, artistes marseillais et internationaux, avec les noms et les visages de personnages devenus aujourd’hui historiques. Visitez cette nouvelle sphère culturelle marseillaise dédiée à l’art.
Depuis la Canebière, nous entrons dans la rue du Théâtre Français en passant sous une arche, pour ensuite découvrir l’entrée du Théâtre du Gymnase. Ici, la rue est assez vide mais ensoleillée, ce qui permet d’admirer les rideaux métalliques baissés d’une petite dizaine de boutiques en déshérence sur lesquels sont peints différents portraits. Entre peinture classique et graffiti, ces portraits ont été graffés à partir de photographies et dévoilent des visages connus on inconnus. Marcel Pagnol, Gabriel Péri, Albert Cohen, des hommes, des femmes, des enfants… ces visages ponctuent la rue du Théâtre Français et l’habillent, même désertée par les commerces, jusqu’au lycée Thiers, qu’ils ont tous fréquentés durant leur jeunesse.
Pénétrons à présent dans la rue Guy Mocquet. C’est ici que le nouveau quartier des arts est à l’œuvre, avec de nouveaux portraits qui ornent la façade. Exit les peintures et les graffitis, place à la photographie. Les élèves actuels du lycée Thiers, dont les visages reproduits décorent les murs, ont collaboré avec des artistes de rue marseillais comme Dire 132, connu aussi pour ses fresques dans le Cours Julien, mais aussi l’association d’artistes Planète Emergences qui a réalisé le projet des « Murs de la L2 ». Sur les murs, ces visages sont floutés, déformés, ou encore pixélisés.
Catherine, 83 ans, les admirent, elle-même a passé son bac dans ce lycée tout comme Marcel Pagnol, explique-t-elle. « C’est super ce que font les jeunes, parce que les jeunes, c’est l’avenir ! ». Face aux portraits, Julie, 20 ans, travaille dans le seul IMG_8755restaurant ouvert de la rue, elle côtoie les œuvres toute la journée. « Ça change des graffitis comme ceux que l’on trouve au cours Julien, on peut s’attarder sur une œuvre en particulier, il n’y en a pas partout », dit-elle.
Les rues Guy Mocquet et du Théâtre Français forment une boucle et dessinent le nouveau quartier des arts de Marseille liant les théâtres du Gymnase et des Bernardines en contournant le lycée Thiers. Ces œuvres sont le fruit d’une véritable collaboration entre élèves, artistes, associations, commerçants et théâtres, qui font vivre chaque jour la culture à Marseille.

Flora Lefèvre (IEJ)

Une réaction au sujet de « “Le premier”, nouveau quartier des arts à Marseille »

Laisser un commentaire