Dimanche de la Canebière : Une 4ème édition très suivie malgré le mauvais temps

Dimanche de la Canebière : Une 4ème édition très suivie malgré le mauvais temps

30/04/2017- –

Les nuages ont toisé Marseille toute la journée, pourtant, cette quatrième édition des Dimanches de la Canebière a rassemblé un large public tout au long de la journée. Avec plus de quarante animations, il y en avait pour tous les goûts. Concerts, Flamenco, expositions et petits producteurs pour un dimanche réussi.

18251625_1711746638841652_7412775401530851328_n« On sait enfin quoi faire les dimanches nuageux à Marseille » lance Muriel, pendant que son fils s’amuse au stand Terre ludique, où jeux de société et jeux de construction sont mis à la disposition des petits et même des grands face au théâtre du Gymnase.
Le beau temps n’était effectivement pas au rendez-vous pour cette 4ème édition, seulement, la douceur printanière et le temps maussade n’ont pas découragé les marseillais. Ils étaient très nombreux près de la place du général de Gaulle, au Happy market, plusieurs stands de petits producteurs locaux venus faire découvrir leurs fromages, tapenades, miels et autres sardines. Une réelle palette gustative. Pour le déjeuner, inutile de se ravitailler aux nombreux fast food de la Canebière ou du vieux port. Des food trucks étaient installés au milieu de la Canebière, donnant la part belle aux cuisines asiatiques et africaines avec des spécialités togolaises notamment.
La nourriture n’était pas le seul attrait de cette journée, la danse et la musique l’étaient tout autant.

Danse, musique et culture au programme

@RazikaBelkhelouat
Groupe Leda Atomica

Pour s’en délecter, il fallait remonter la Canebière et passer devant les nombreux stands de vinyles, livres et bandes dessinés disséminés sur une centaine de mètres. Avec à midi, sur le parvis de la mairie du premier secteur, un concerto organisé dans le kiosque à musique, un moment suivi par une centaine de citadins. Le Flamenco a également eu son mot à dire lors de cette journée avec deux flash mob donné devant la mairie, le premier à 13h, le second à 17h, une quarantaine de marseillais vêtus d’un t-shirt rouge se sont prêtés au jeu. Encore plus haut, au square Stalingrad, c’est un concert qui a lieu de 17h à 22h, avec la présence de Nosfell et du groupe Narrow Terence notamment. Non loin de ce concert, près de dix artistes à la singularité bien distincte sont venus exposer leurs œuvres, la sculpture et la peinture étaient très majoritairement représentées.

 

Un évènement ouvert à tous

« J’ai passé un bon moment, il y a en a pour tous les gouts, je reviendrai au mois de mai ». Pour sa première, Julien, étudiant en art n’a pas été déçu par le spectacle proposé. Lors de cette journée, le jeune marseillais a également été marqué par la diversité de la population : « Ce n’est pas un évènement clivant réservé à un seul type de personne, tout le monde peut venir c’est assez fédérateur ». Après quatre éditions, les Dimanches de la Canebière sont en train de devenir un évènement important de la vie culturelle marseillaise.

Jérémy Réal (IEJ)

Laisser un commentaire