La Canebière danse pour le 8 mai

La Canebière danse pour le 8 mai

08/05/2017- –

A l’occasion des commémorations du 8 mai, date de la fin de la seconde guerre mondiale, la Canebière a vécu au rythme des années 40 tout au long de l’après midi. Pour la seconde année consécutive, le conseil départemental des Bouches-du-Rhône a choisi d’organiser un grand bal patriotique. Sous un beau soleil, les marseillais ont apprécié et sont venus nombreux.
« Je suis trop âgée pour aller danser mais c’est beau, il y a beaucoup de monde et pas que des vieux » ironise Marguerite, assise sur un banc, où face à elle, une trentaine de danseurs s’en donnent à cœur joie sous le son des trompettes. Selon les organisateurs, plus de 1.200 personnes étaient présentes tout au long de l’après midi pour swinger au rythme d’un jazz très années 40, assuré par plusieurs groupes, dont Louise & the Po’Boys. Plusieurs troupes de danseurs, AixtraSwing et Swingin’Marseille étaient présentes pour arranger la foule dans des tenues du début du XXème siècle.
« ©Razika BelkhelouatJe danse jamais avec mon mari, mais pour un bal en plein Marseille je ne dis pas non» avoue une marseillaise venue par hasard avec son mari. Outre le bal, plusieurs stands étaient prévus pour assurer la vente de nourritures et de boissons, afin de ravir les moins motivés : « Nous on ne danse pas, on est venu pour boire un coup et profiter de la fête » affirme Yves, un verre de bière à la main.

« Le 8 mai, c’est une date gravée»

« Cette journée est importante pour le devoir de mémoire, le 8 mai, n’est pas une date ordinaire, c’est la raison pour laquelle nous sommes là » avance un bénévole présent cette après-midi et affublé d’un uniforme de fusilier marin de la seconde guerre mondiale. Le parvis de la mairie du premier secteur devant le kiosque à musique était empreint d’une atmosphère très seconde guerre mondiale durant cette belle après-midi ensoleillée. ©Razika BelkhelouatAu milieu d’une foule venue nombreuse, une trentaine de passionnés en tenue d’époque et douze véhicules militaires étaient présents pour échanger avec les citadins et reconstituer au mieux une époque importante de l’histoire de France. Une période racontée également en photo grâce à une petite exposition couvrant une bonne partie de ce square Léon Blum. Ce grand bal patriotique est parvenu à prendre la mesure d’une période très sombre de notre pays tout en y ajoutant des effets plus ludiques pour un ensemble réussi.
Jérémy Real (IEJ)

Laisser un commentaire