Billet : Rififi sur la Canebière

Billet : Rififi sur la Canebière

 

En quelques mois la Canebière est revenue au centre de l’attention des femmes et des hommes politiques marseillais à la plus grande satisfaction des résidents et des visiteurs.

Avec son programme des « dimanches de la Canebière » et ses animations le dernier dimanche de chaque mois depuis janvier 2017 Sabine Bernasconi, maire LR du secteur, a déjà réussi à réhabiliter l’image de la Canebière dans l’esprit des marseillais. Venus nombreux assister voire participer à ces animations, ils ont, le temps de quatre dimanches déjà, transformé la Canebière en Ramblas.

En 2014, alors candidat Socialiste à la Mairie centrale de Marseille après avoir été cinq ans maire du secteur Canebière, Patrick Mennucci déclarait vouloir « redynamiser la Canebière ». Il n’avait pu le faire, bloqué par la majorité municipale de la mairie centrale alors UMP devenue LR. Patrick Mennucci revient sur le devant de la scène comme candidat à sa propre succession en tant que député (PS) de la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône qui englobe la Canebière.

Il a été bousculé en avril par le tribun Jean-Luc Mélenchon qui avait donné rendez-vous sur la Canebière à ses supporters et badauds curieux du spectacle pour un grand meeting avant le premier tour des élections présidentielles, transformant cette artère mythique en agora. Le leader de la France Insoumise a ensuite jeté en mai son dévolu sur cette circonscription législative englobant la Canebière et provoqué le sortant.

Enfin, Solange Biaggi, conseillère départementale (LR) et conseillère municipale en charge du commerce de l’artisanat et du centre-ville en réaménagement autour de la Canebière, se remet sur les rangs pour affronter le PS sortant et l’Insoumis parachuté. Une lourde tâche dans cette circonscription où les travaux de rénovation n’ont pas fait que des heureux. Mais elle assume, pour l’avenir du centre-ville et de la Canebière revenue au centre de l’intérêt des politiques et des marseillais.

al/

Laisser un commentaire