6ème édition: musique, jeux et sardines

6ème édition: musique, jeux et sardines

25/06/2017- –

C’est sous un ciel ensoleillé et une chaleur caniculaire que les Marseillais les plus courageux ont fêté cette 6ème édition des Dimanches de la Canebière, qui annonçait clairement les vacances et l’été.
marché provencalEt c’est en famille qu’ils s’étaient tous éparpillés afin de découvrir ce qui leur était proposé. « C’est la deuxième fois que l’on vient à cet évènement avec mon mari et mes enfants, c’est une sortie agréable et ludique qui convient à tout le monde », confie Hélène, mère au foyer de 43 ans.
Pas le temps de s’ennuyer, l’avenue la plus célèbre de Marseille proposait de nombreuses activités et des spectacles.
Côté Vieux-Port, la Provence était représentée. Un marché était dressé avec un message  commun : les produits provençaux. Huile d’olive, tapenade, savon … De quoi attirer les  touristes. « J’ai acheté un petit truc à chaque stand. Au moins je suis sûre de ramener de
vrais souvenirs », admet en riant Ana, touriste allemande, venue découvrir pour la première fois le Sud de la France.
Ce marché provençal vivait au rythme de 2 orchestres ambulants qui paradaient du Vieux-Port coin sciencesà la rue St-Ferréol. Ces troupes de chanteurs et musiciens, déguisés pour l’occasion, ont mis le feu et rassemblaient des dizaines de personnes grâce à leurs reprises de Macklemore, Bruno Mars, ou encore U2.
En remontant la Canebière, tout près des Réformés, c’est un tout autre univers qui s’offrait aux passants … ou plutôt plusieurs autres univers.
Ce qui a le plus attiré de monde, c’est le resto éphémère avec ses 8 menus à la carte et son produit phare, la sardine. Des tables étaient installées tout le long de la ligne du tramway, pour que les familles puissent pique-niquer en toute tranquillité, tout en profitant des innombrables concerts et spectacles de danse qui se succédaient tout au long de la journée.
Mais ce dimanche avait aussi pour but d’ouvrir les yeux aux Marseillais, de les éclairer sur l’état de leur ville.philosophes
Philosophes, chercheurs en économie et biologie ont répondu présent pour informer petits et grands sur l’avenir Marseille. Si les adultes ont eu des explications vraiment poussées,
les enfants eux ont eu droit à des activités ludiques. « C’était marrant, j’ai fait des jeux pour apprendre comment protéger la nature, j’ai même pu regarder dans un microscope », raconte Ethan, 11 ans.

Lina Nargisse (IEJ)

Laisser un commentaire