Coup de gueule d’un blogueur

Coup de gueule d’un blogueur

Les élus marseillais doivent faire leur révolution ou nous la ferons !

Quand j’ai lancé « Marseille à la loupe » en 2012, je n’avais pas de feuille de route ou d’agenda caché. J’étais juste très excité par les projets de rénovation urbaine qui s’accéléraient un peu partout dans le centre ville de Marseille à l’aube de l’année Capitale Européenne de la Culture et je désirais naïvement les relayer. Cette excitation un peu béate m’a d’ailleurs rendu suspect aux yeux des premiers abonnés de la page. Certains me soupçonnaient de vouloir mettre en avant les avancées positives de la ville pour appuyer la réélection de Jean-Claude Gaudin aux municipales de 2014. Avec le recul, cela peut sembler comique mais ce soupçon était sans doute légitime à la relecture de mes premiers posts  qui étaient effectivement très enthousiastes.

5 ans plus tard, le ton de la page a forcément changé. Je suis un néo-marseillais confirmé (6 ans et 4 mois) et j’ai eu le temps de vivre la ville dans ce qu’elle a de mieux et de pire à nous offrir. J’ai cru, j’ai espéré, j’ai été déçu, frustré, j’ai re-cru, re-espéré… A Marseille, il faut s’accrocher. Beaucoup essayent de construire quelque chose, une vie de famille, un projet professionnel, et abandonnent. Mais moi je m’arc-boute et je continue à y croire du haut de cette vie palpitante que j’ai démarrée ici, partagé entre un travail de veille citoyenne que j’accomplis à vos cotés et mon vrai travail, tout aussi passionnant, au services de causes environnementales et solidaires.

La suite du coup de gueule de Mathieu Grapeloup

Laisser un commentaire