MP 2017, en perte de vitesse

MP 2017, en perte de vitesse

21/09/2017

Capitale européenne du sport en 2017, Marseille a manqué de fougue660dc lors de nombreuses manifestations sportives et a été négligée par les Marseillais.
Après Marseille, capitale de la culture en 2013, la deuxième ville de France a été nommé Capitale Européenne du Sport en 2017. On a noté un manque d’enthousiasme autour des événements sportifs s’est fait ressentir tout au long de l’année. Malgré quelques manifestations sportives remarquables comme le “Red Bull Crashed Ice” en ouverture, les demi-finales de Top 20232148_1473066152732864_1285303036170275857_o-318412714 en avril dernier, ou encore une épreuve du Tour de France en juillet).
La ville a pourtant pu bénéficier d’aides financières de l’Europe pour développer de nouvelles infrastructures et organiser près de 400 événements. Mais les Marseillais, de naturel sportif, n’y ont pas prêté attention.
L’adjoint au sport, Richard Miron a pourtant souligné dans La Provence la réussite de MP 2017.
tour-de-france-etape-provence« Le bilan est très positif. Grâce à ce label, nous avons accueilli des événements planétaires et MP 2017 a également permis à des Marseillais de se mettre au sport… », a-t-il déclaré récemment dans le quotidien.
Depuis, ils se disent déçus par les investissements réalisés par la ville. Dans la Marseillaise, un article soulignait l’absence d’infrastructures pour la pratique du sport chez les jeunes. Les familles y réclament des aides de la ville pour un accès plus juste au sport chez les jeunes.
La ville a encore trois mois pour convaincre les Marseillais.

Ilona Di’Méco (IEJ)

Laisser un commentaire