Le Mistral a fait danser le 8ème Dimanche de la Canebière

Le Mistral a fait danser le 8ème Dimanche de la Canebière

Le huitième dimanche de la Canebière a été rythmé par la _MG_6842musique, la danse et surtout… le mistral. Le vent n’a pas empêché passants et commerçants de profiter de cette journée ensoleillée.

A 12h30, le Palais de la Bourse a ouvert ses portes au traditionnel Bal des Balkans, où petits et grands ont dansé bras dessus dessous. « C’est _MG_6954un tel plaisir surtout avec la musique si vivante » observe une des animatrices qui n’a pas cessé de danser, et qui finit par ajouter « je pense qu’un jour, je danserai avec trois pattes, une canne et deux jambes mais je continuerais à danser »
Un des musiciens du groupe, Lionel Romieu retrace sa journée « Durant le Bal, on a eu plein de gens différents, des jeunes, des étudiants et des plus vieux. »
La compagnie Leda Atomica a tenu son spectacle malgré les embûches. Le mistral n’a pas laissé de glace les spectateurs, qui en ressortent ravis, et convaincus par l’opéra de rue. Même si pour certains cela a été une grande première, le fait d’être dehors ne les a pas dérangés, au contraire pour les familles cela permettait aux enfants de vaquer à d’autres occupations lorsqu’ils ont commencé à être moins attentifs. Les comédiens sont aussi satisfaits de cette représentation. La cour de l’université était bien abritée du vent, même si les chapeaux se sont quelques fois envolés. Ce petit méli-mélo a été l’occasion de réinventer un peu la scène, car c’est ça aussi la joie de l’art de la rue.
Néanmoins la compagnie reste un peu déçue de l’accueil qui lui a été réservé. Les « chantacteurs » ont eu l’impression d’être quelque peu négligés par les organisateurs.

_MG_6908Sur le square Léon Blum des plumes tombent du ciel. Lorsqu’on lève notre regard sur le toit de la mairie du 1er arrondissement, c’est pour y découvrir un homme comme suspendu dans les airs, glissant le long de la paroi. Il s’agit d’Antoine Le Menestrel, funambule professionnel, accompagné par une chanteuse d’opéra.
Le groupe Gospel for All, avec de jeunes chanteuses et musiciens, a pris possession du parvis de la mairie pour faire frissonner les spectateurs de plaisir.

On retrouve aussi Gaston Fait des boissons. Un jeune belge venu faire_MG_7052 découvrir ses boissons healthy, sorties tout droit du coffre de sa 4L :« Ce fut une bonne journée, j’ai pu me faire connaître et c’est le plus important pour l’instant »

Même si certains commerçants et artistes n’ont pas pu être présents à cause du mistral, il reste encore un weekend pour profiter des Dimanches de la Canebière, rendez-vous le 26 novembre.

Victoria Rezelman & Sacha Sacenda (IEJ)

Laisser un commentaire