Archives de
Mois : octobre 2017

Revue: Amundi Immobilier achète “Les Docks”

Revue: Amundi Immobilier achète “Les Docks”

4/10/2017

Revue destimed.fr : Amundi Immobilier achète “Les Docks”

Le Groupe Crédit Agricole via Amundi Immobilier achète « Les Docks », complexe immobilier mixte de 62 000 m² dans le centre du quartier Euroméditerranée à Marseille.

PNG - 746.7 ko
(Photo Robert Poulain)

Situé au cœur du quartier Euroméditerranée, Place de la Joliette, « Les Docks » est un bâtiment emblématique du paysage de la ville de Marseille revisité en 2015. Dotée d’une architecture industrielle unique, ce site, qui a obtenu de nombreux prix dont le “Global Award for Excellence 2016” décerné à Dallas par l’Urban Land Institute offre des espaces de bureau de grand standing avec des surfaces flexibles et modulables qui s’adaptent à l’évolution des entreprises. Le rez-de-chaussée, avec 100% des commerces indépendants, propose depuis fin 2015, une expérience de shopping unique. Le financement de l’acquéreur a été réalisé par PBB Deutsche Pfandbriefbank et Crédit Agricole Alpes Provence. Le montant de l’opération n’a pas été révélé.

en savoir plus: destimed.fr

POC aux réformés, 65 lieux ouverts

POC aux réformés, 65 lieux ouverts

Portes Ouvertes Consolat (POC), 12ème édition de ce festival ce weekend du 6 au 8 octobre dont le succès à inspiré la maire (LR) du secteur pour lancer les “dimanches de la Canebière” depuis janvier 2017 avec prolongations attendues en 2018.

13EVT053611_1_WEBLa manifestation artistique et culturelle organisée par POC pour la douzième année consécutive dans la rue autour de la place Joseph Thierry et de la rue Consolat deouis les Réformés en haut de la Canebière ouvre les portes des galeries installées dans des garages, et déborde chez les commerçants et artisans. 65 lieux connus ou inconnus s’ouvrent à l’Art, sous toutes ses formes et au public. Photographes, peintres, plasticiens, sculpteurs, graffeurs, dessinateurs, ce sont 120 Artistes qui présentent leurs œuvres et accueillent le public tout le week end dans une ambiance familiale et animée ! Voir tout le programme sur l’agenda du living Marseille.

Revue: les Docks, mirage commercial ?

Revue: les Docks, mirage commercial ?

Revue de La Provence du lundi 02/10/2017
Aux Docks Village de la Joliette, 15 commerçants ont tiré le rideau. Ceux qui restent souffrent et s’inquiètent
Société - Économie - Marseille : les Docks, mirage commercial ?
Des restos et des commerces de qualité, mais un manque de notoriété et des problèmes de gestion…PHOTO VALÉRIE VREL
 “Vous pouvez rentrer chez vous. Et ne revenez pas demain : l’entreprise est en liquidation judiciaire”. Un beau matin de juillet, c’est ainsi que les employés du Zinc Zinc ont découvert qu’ils avaient perdu leur emploi.

Du jour au lendemain, ce restaurant, l’un des plus connu des Docks Village, a tiré le rideau. Comme avant lui Le Bieh, La Rambla, le Bouchon des Docks, La Palmeraie, le Dunk (restaurants), Marrou, (traiteur), Flandin (boucherie), OCF Old Compagny (vêtements), Birskin (tatouage), Aaron (atelier couture) la ligne Claire (Déco), Bains de gourmandise (savons), la Cordonnerie des Docks…

Deux ans après l’inauguration des Docks Village, 15 boutiques ont largué les amarres ; des échecs commerciaux loin d’avoir été compensés par l’ouverture de 4 ou 5 nouvelles boutiques. Plus inquiétant : 18 mois après son lancement, la galerie qui annonçait 80 commerces n’en compte que 42, tous de qualité certes, mais qui se sentent bien seuls au milieu de cellules qui restent désespérément vides. Et rien ne va plus entre l’association qui les représente et le groupe Constructa qui a réalisé la réhabilitation du bâtiment des Docks et assure la gestion du centre commercial.

On est loin des promesses de Marc Pietri, président de Constructa.

Lire la suite de l’article de Sophie Manelli

Revue: Un hôtel pour réveiller la Canebière?

Revue: Un hôtel pour réveiller la Canebière?

Revue de Presse: La Provence 4/10/2017-

L’îlot des Feuillants devrait enfin ouvrir ses portes en avril 2019 sur une artère qui fait l’objet de toutes les attentions

Société - Un hôtel pour réveiller la Canebière ?

En plein coeur du quartier Noailles, l’îlot des Feuillants fait partie des nombreux projets d'”Ambition centre-ville”.PHOTO FRÉDÉRIC SPEICH
 Ils sont là, coincés dans une rue Longue des Capucins (1er) rétrécie. Alors que les travaux battent enfin leur plein du côté de l’îlot des Feuillants, les vendeurs à la sauvette des cigarettes continuent leur petit trafic. À quelques mètres de là, le marché des Capucins ne désemplit pas, dans un quartier “historique” de Marseille. Un quartier sur lequel a donc décidé de miser le groupe Fondeville qui a acquis auprès de la Ville en 2015 l’îlot des Feuillants, où un hôtel 4 étoiles de 91 chambres devrait ouvrir ses portes début avril 2019.

“Il s’agit là d’une opération compliquée, ce n’est vraiment pas un long fleuve tranquille car le bâtiment est complexe. Tous les recours ont été purgés et au moment des travaux, nous avons eu de nombreuses surprises qui ont retardé le projet”, reconnaît Raymond Fondeville, directeur du groupe familial qui a investi 16 millions d’euros. Des charpentes de type Eiffel ont été découvertes, ainsi qu’une source sous les fondations qui empêcherait donc d’exploiter pleinement le sous-sol. Adieu donc le Spa initialement prévu dans les plans pensés par Emmanuel Dujardin, du cabinet Tangram architectes, et place à une salle de fitness de 50 m². Une salle de réunion, un espace de travail nomade et une brasserie, confiée au chef Sébastien Richard, verront le jour au sein de ce complexe hôtelier baptisé “Mercure Marseille Canebière Vieux-Port” !

Lire la suite de l’article de Michaël Levy de La Provence