#9, le surgissement du centaure

#9, le surgissement du centaure

La compagnie le théâtre du centaure présente dimanche sur la Canebière s’est donné pour but le temps d’une après-midi d’adoucir les rapports humains en passant par la rencontre inattendue de l’Homme et de l’animal.
Ecoutez bien dimanche, le bruit des pas qui résonnent sur la Canebière, vous pourriez entendre celui des sabots sur le bitume. Lorsque vous lèverez la tête, ce sera pour y découvrir, de belles robes noires, des crins frisés avec au sommet des corps humains. Ils surgiront comme par enchantement au milieu de la foule. Mais réussirez-vous à différencier l’homme de l’animal… Car pour les cavaliers du théâtre du centaure, il s’agit de ne faire qu’un avec leur monture, en développant un langage chorégraphique unique. Une symbiose qu’ils espèrent réussir à vous transmettre. Ils ont aussi l’envie de repenser l’espace de la Canebière par la rencontre avec l’autre. Les centaures vont s’approprier la rue, du bas jusqu’en haut, à leur manière. De 14h30 à 15h30 ils vont tenter d’interagir avec tous les exposants, par diverses apparitions. Puis à 16h sur le square Léon Blum se sera l’envolée. Trois chevaux en osmose avec leur cavalier, venus vous raconter une histoire. Du cours Lieutaud jusqu’aux Réformés vous pourrez également assister à la grande chevauchée. Vous n’aurez plus qu’à vous laisser transporter par la douceur et la magie de l’instant. Changez pour quelques heures votre quotidien pour une toute autre ambiance !

Victoria Rezelman (IEJ)

Laisser un commentaire