Centre-Ville : adopte un pot

Centre-Ville : adopte un pot

©zal

La maire (LR) du 1/7 et vice-présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône (CG13), Sabine Bernasconi, a lancé samedi une opération de végétalisation de la rue Sainte et alentours. Dans une brève prise de parole en bas de la rue d’Endoume elle s’est déclarée « très engagée sur les thématiques de l’environnement et du développement durable » et espère que cette opération sera suivie d’effet. Les commerçants et artisans en pieds d’immeubles membres de l’association “rue Sainte n’co” recevront un pot avec des fleurs pour végétaliser la rue Sainte et les rues adjacentes. En échange, les bénéficiaires déclarent “adopter le pot” et signent une charte par laquelle ils s’engagent à en prendre soin. Dans un premier temps cette opération porte sur l’installation tout au long de la rue Sainte de 16 pots et 37 jardinières.

Ces pots sont financés par l’association qui reçoit à cet effet des subventions du département et de la mairie de secteur, a précisé sa présidente Corinne Vidili, dont le siège social est rue Sainte-Catherine parallèle à la rue Sainte. “J’espère bien qu’ils les arroseront », a déclaré Sabine Bernasconi.

Cette initiative de la mairie est épaulée par le département dans sa politique de verdissement et de végétalisation du cœur de ville. Elle fait suite à de nombreuses manifestations pour redynamiser la rue Sainte, une ancienne voie sacrée grecque puis romaine qui va de la rue Paradis à Saint-Victor. Nombre de boutiques en déshérence ont retrouvé une activité dans la partie comprise entre la rue Fort Notre-Dame et l’abbaye avec des bars, des galeries et des boutiques de mode ainsi que dans la partie devenue piétonne entre les rues Paradis et Breteuil.

Ce découpage de la rue Sainte en trois secteurs différenciés avait fait l’objet d’une étude de designers et sociologues dans un projet commandé 2004 par le Centre Design Marseille dirigé par Jacqueline Régis et remis à au maire (LR) de secteur d’alors, Jean Roatta. Sous le slogan « Nous irons tous rue Sainte » le CDM avait mobilisé pendant un weekend les habitants de la rue Sainte pour une prise de conscience des possibilités de développement de l’attractivité de cette voie historique alors envahie de poubelles.

nous rons tous rue sainte

 

Laisser un commentaire