PAC, Épisode 2 – 10 mai : la marche au fil de l’art contemporain

PAC, Épisode 2 – 10 mai : la marche au fil de l’art contemporain

Marseille Expos, l’organisateur de la dixième édition du Printemps de l’Art Contemporain, propose six parcours guidés qui passent par des lieux d’art de Marseille, au rythme de deux circuits par jour jusqu’au 12 mai.

Comment découvrir des hauts lieux de l’art contemporain à Marseille tout en profitant du soleil et en pratiquant la marche à pied… Marseille Expos propose six parcours artistiques pour le lancement du 10e Printemps de l’Art Contemporain. Ce sont six visites guidées gratuites, adaptées à tous et animées par des médiateurs culturels. Au programme de chacune, trois adresses proches les unes des autres, permettront aux visiteurs de découvrir un quartier précis autour de ses propositions artistiques : Castellane, Chapitre ou encore le Panier.

Pour la première visite, le circuit a relié le Salon du salon, une galerie d’exposition avenue du Prado, Leclere Centre d’art, une maison de ventes rue Vincent Courdouan et TOGU art Club, un espace d’exposition rue Paradis. Le chemin, tissé par Sibylle Duboc, médiatrice pour Marseille Expos et étudiante en master 2 pratique et théorie des arts-plastiques, entraîne presque 20 curieux. Il nous fait réfléchir sur la question de l’humain, de l’état et de la colonisation, au Salon du salon avec l’exposition collective Last Cry magnifiquement composée par Philippe Munda et Angeline Madaghdjian. « C’est chouette avec les explications », s’exclame une femme tout sourire à peine la première étape passée. Le groupe est composé d’habitués – des circuits sont aussi organisés par Marseille Expos le 3e samedi du mois – et de nouveaux, très vite assimilés au groupe. L’humeur est conviviale, il y a toujours un volontaire pour donner son interprétation ou son avis sur une œuvre, un lieu. « Ce que j’aime dans ces circuits c’est pouvoir parler d’œuvres, faire découvrir des nouveaux artistes », raconte Sibylle Duboc. « Pour résumer ce que j’aime, c’est l’aspect culturel et les rencontres ».

Les deux autres étapes, proches l’une de l’autre, nous font d’abord pénétrer dans une maison des ventes aux allures de hangar, Leclere. Au milieu de tableaux provençaux, se trouvent une cabane en miroir, Mold Gardens (on the Ornamental Membrane) de Maya Beaudry, effacée dans le décor, presque transparente. À l’intérieur, des arrondis, des références historiques d’architecture et des couleurs, de la broderie, des motifs en tous genres qui invitent à se couper du monde extérieur une fois la porte close.

Pour terminer la balade, Togu Art Club offre un milieu plus architectural doublé du « rébus d’objets » de l’artiste Arthur Sirignano, En Corps. Dans un espace étroit – un parti pris – Arthur Sirignano assemble des objets de son passé, lui ayant servi à lui ou à la confection de ses œuvres. L’installation ne durera malheureusement pas et subsistera en photographie, comme les clichés de ses précédentes réalisations l’attestent au fond de la salle, témoignage d’un attrait de l’artiste pour l’éphémère.

La promenade en images : clic et reclic

Les visites durent encore deux jours. Il n’est pas trop tard pour prendre son sac à dos, ses baskets et partir pour une mini-randonnée artistique de deux heures !

Attention le nombre de places est limité, il faut réserver avec un petit mail à :
circuits@marseilleexpos.com

Le programme

Jeudi 10 mai

Circuit 1 → 14h-16h
Salon du salon/TOGU art Club/Leclere Centre d’art
Départ : 14h • M1/M2/T3 Castellane

Circuit 2 → 17h-19h
Catherine Bastide Projects/South Way Studio/Galerie Tchikebe
Départ : 17h • T2/T3 Sadi Carnot

Vendredi 11 mai

Circuit 3 → 14h-16h
Polysémie/Centre photographique Marseille/Vidéochroniques
Départ : 14h • Devant la Major, M2/T2/T3 Joliette

Circuit 4 → 17h-19h
Double V Gallery/Galerie Meyer/Galerie Béa-Ba
Départ : 17h • T3 Rome Dragon

Samedi 12 mai

Circuit 5 → 14h-16h
Studio Fotokino/La Ville blanche/Atelier Ni
Départ : 14h • M2/T1 Noailles

Circuit 6 → 17h-19h
Art Cade/Territoires partagés/Straat Galerie
Départ : 17h • T2 Réformés-Canebière

À suivre dans le prochain épisode : 11 mai : La photographie contemporaine en fête pour la Nuit de l’Instant

Sophie Pironnet (IEJ)

Laisser un commentaire