Oh les Beaux Jours ! fait chanter la littérature aux Dimanches de la Canebière

Oh les Beaux Jours ! fait chanter la littérature aux Dimanches de la Canebière

En fermeture du festival littéraire marseillais Oh Les Beaux Jours !, un karaoké littéraire est organisé au square Stalingrad. Il vient accompagner les Dimanches de la Canebière #13, qui vont mêler théâtre, culture africaine et latino-américaine.

oh les beaux jours MarseilleGustave Flaubert aimait clamer ses écrits à haute voix. Le festival de frictions littéraires marseillais Oh Les Beaux Jours ! propose de venir lire des morceaux d’œuvres dans un karaoké littéraire. Le rendez-vous se déroule en plein air au square Stalingrad, juste à côté de la fontaine des Danaïdes. « C’est une idée que l’on a depuis longtemps, avant que le festival existe », explique Nadia Champesme, directrice et organisatrice de Oh Les Beaux Jours !. « L’exercice du karaoké est assez drôle, assez ludique. On joue avec des classiques de la littérature ou des textes que les gens ne connaissent pas, un peu comme un karaoké où tout le monde connaît la mélodie mais pas forcément les paroles ». L’événement est ouvert à tous, petits et grands, et couvre des œuvres d’artistes invités au festival – jeunesse, romans, essais etc. – mais aussi des textes sur Marseille. Chaque allocution dure entre trente secondes et trois minutes.

Raphaël France-Kullmann, un comédien qui avait déjà organisé une animation similaire pour la région PACA au Salon du livre de Paris sera le Monsieur Loyal. Le musicien Vincent Truel accompagnera chaque passage pour compléter l’effet karaoké. Et pour plus de challenge, un concours sera organisé et récompensera les meilleurs lecteurs avec des chèques cadeaux.

Si vous êtes trop timide pour oser prendre le micro, vous pouvez tout de même vous asseoir sur les pavés et écouter les volontaires. « Raphaël se charge de motiver les troupes ! », conclut Nadia Champesme.

Sophie Pironnet (IEJ)

En savoir + : clic

Laisser un commentaire