Archives de
Mois : juin 2018

La science s’amuse pour les Dimanches de la Canebière

La science s’amuse pour les Dimanches de la Canebière

Pour la 14ème et dernière édition de la saison 2017-2018 des Dimanches de la Canebière, les marseillais pouvaient découvrir le Souk des Sciences. Un évènement qui prenait place toute la journée sur une partie du Square Leon Blum, a côté des habituels jeux pour enfants. Mais en quoi consiste ce Souk des Sciences ?

Le Souk était constitué d’une série de stands qui proposaient différentes activités et animations autour de la science. Destinés aux petits et aux grands, ces jeux interactifs permettent d’en apprendre plus sur la biologie sous-marine, le fonctionnement des vents, la vie secrète des insectes,  l’impression 3D ou encore la cuisine moléculaire. Un panel varié qui a convaincu les visiteurs. « Pour passer l’après-midi avec les enfants, c’est parfait, c’est amusant en étant éducatif, que demander de plus ? » se réjouit Marc, père de famille venu avec ses enfants.

Souk mouvant dans tout le PACA depuis 2003, cet évènement a aussi permis à des associations d’étudiants et de chercheurs d’en faire découvrir plus sur leurs métiers, qui sont souvent enclin aux clichés tenaces. La Fédération de la Chimie, le laboratoire MIO, l’Association E4 ou encore la cellule CST d’Aix-Marseille Université : les visiteurs pouvaient découvrir la diversité de la recherche scientifique universitaire de Marseille.

L’association IGM s’est servi de l’évènement pour présenter son projet universitaire : une bombe pour éradiquer définitivement les punaises de lit. « On est ici pour présenter notre projet, l’expliquer en détail et obtenir une vraie visibilité auprès du grand public » explique Céline, membre de l’association qui s’est déguisée en punaise de lit géante pour l’occasion.

Texte et photos Guillaume Aledo (IEJ)

 

Canebière #14: Musique et Parkour pour rythmer la journée

Canebière #14: Musique et Parkour pour rythmer la journée

Ce dimanche, s’est tenue la 14ème édition des dimanches de la Canebière, le dernier en attendant la rentrée en septembre. Malgré la forte chaleur présente sur Marseille et la course de F1 au Castellet, les Marseillais étaient nombreux à déambuler sur La Canebière. Ils ont pu ainsi profiter d’animations très diverses : des représentations artistiques et musicales se tenaient au milieu des courses effrénées des free-runners et des ventes d’objets en tout genre. Tout le monde a pu trouver son compte.

Le mois dernier l’Afrique était à l’honneur mais les dimanches n’avaient pas eu la réussite escomptée. La faute, entre autres, à la fête des mères. Pour Canebière#14 la mairie (LR) de secteur à l’initiative du projet lancé en 2016 a été épaulée par la Présidente (LR) du Conseil Départemental qui a pris en charge la programmation de cette journée festive orchestrée par Lieux Publics (centre national de création en espace public) basé à Marseille.

Pour cette dernière édition avant une pause bien méritée, le bal a été lancé parChorus ©Charles Gandolfole “Chrorus” de Ray Lee. Juste en face, les free-runners, nom donné aux pratiquants du Parkour, ont tout au long de la journée exécuté des danses et des sauts spectaculaires, ponctués par les applaudissements enthousiastes du public. “C’est vraiment exceptionnel ce qu’ils font, parfois ils me font vraiment peur”, s’enthousiasme Christine, mère au foyer. L’animation a suscité un énorme intérêt, et les Marseillais pouvaient même s’y essayer. Des échafaudages ont été disposés sur le Square Léon Blum, et chacun pouvait grimper dessus pour s’entraîner, sous l’œil et les conseils des Free-Runners. Chacun pouvait s’adapter aux activités en fonction de son niveau. Pour les moins aguerris, il s’agissait déjà d’arriver à faire un salto à même le sol. “J’ai emmené mon fils ce matin, et il ne s’arrête plus!”, lance Valérie, maîtresse d’école.

©Thomas Izart« Amour à la table » faisait partie également des curiosités de cette journée. Chapeautée par l’association Lieux Publics, 26 acteurs « entablés », c’est-à-dire véritablement incrustés dans des tables, ont livré une performance ésotérique. Entre 11 heures et 13 heures, en plein cœur du cours Saint-Louis, ils se faufilaient au milieu des passants, apostrophaient certains d’entre eux et discutaient ensemble gaiement. De nombreux passants étaient dans l’incompréhension, à l’image d’Anna, Marseillaise de 26 ans « Je n’ai pas tout compris, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est original », a-t-elle confié. D’autres y ont vu un moment de convivialité bon-enfant. “Je trouve ça amusant, ça change de ce qu’on voit tous les jours et ça fait plaisir à voir” a déclaré Roger qui a profité des animations toute la journée.

Autre attraction de la journée : à la place du Lycée Thiers, une scène musicale a pris place place à l’ombre des platanes. Plusieurs chorales se sont succédé au cours de la journée, dont deux composées d’enfants. Avec celle de l’Ecole Elémentaire de La Busserine  elles ont offert un spectacle divertissant, chaleureux et émouvant sous le regard de nombreux passants et de leurs parents. “Ils étaient mignons. Honnêtement, la foule ne les a pas impressionnés, c’était vraiment une belle performance”, se félicite Sébastien, étudiant.

La journée s’est achevée avec la musique de l’installation sonore du “Chorus” de Ray Lee qui aura rythmé cette 14ème édition des Dimanches de La Canebière. Tous les ingrédients étaient là pour une journée réussie et enrichissante.

Charles Gandolfo et Thomas Izart (IEJ)

Portofolio de la journée par Sophie Pironnet (IEJ)

Retrouver des images aussi sur Instagram et Twitter

Cours Ju: les Bleus, du foot et de la zique

Cours Ju: les Bleus, du foot et de la zique

C’est fait ! L’Equipe de France s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde en battant les Péruviens 1 but à 0. Loin des déconvenues vécues par nos amis argentins et allemands, les Marseillais, fervents supporters des Bleus, ont pu savourer un beau et complet 21 juin. La semaine dernière, nous étions sur le Vieux-Port. Cette semaine, c’est le Cours Julien qui est à l’honneur.

Dans les nombreux bars que compte l’un des cours les plus actifs de la cité phocéenne, les couleurs bleu, blanc et rouge brillaient. Malgré la forte chaleur de ce premier jour de l’été 2018, les Marseillais se sont déplacés en nombre pour soutenir les joueurs de l’Equipe de France. « J’ai demandé à sortir plus tôt de mon travail exprès pour venir voir le match, je ne veux rater aucune rencontre des français » déclare Eddy, supporter prêt a sacrifier des heures de travail pour voir le match dans les meilleures conditions.

Des fans de football excités et emballés plus par une qualification que par un match réussi mais très fade niveau spectacle. Le spectacle, c’était sur tout le cours, dès le coup de sifflet final. La particularité de ce jeudi 21 mai, c’était le combo match de la France/fête de la musique. Les bars ne se sont pas vidés, mais plutôt remplis durant toute la soirée. « Je me fous un peu du foot, mais là, on a gagné, et c’est la fête de la musique, donc on veut célébrer jusqu’au bout de la nuit » raconte Marie, une étudiant exaltée par l’évènement.

Le prochain rendez-vous de l’Equipe de France, et le dernier de cette phase de poules, ce sera mardi prochain à 16 heures, face à nos amis danois et le redoutable Eriksen.

Texte et photos Guillaume Aledo (IEJ)

Marseille derrière les bleus : A l’heure du foot et de la musique

F1: Plein Gaz sur Marseille !

F1: Plein Gaz sur Marseille !

Marseille est la troisième ville au monde à accueillir un Roadshow et l’évènement Formula One F1 Festival ! Après Londres en 2017 et Shanghai en avril 2018, les organisateurs de l’événement ont choisi d’investir le Vieux-Port, à la veille du grand retour du Grand Prix de France au circuit Paul Ricard du Castellet, pour proposer ce show automobile entièrement gratuit le vendredi 22 juin de 19h40 à 20h !
Monoplace RenaultSur un mini-circuit d’environ 2km et entre l’Hôtel de Ville et le MuCEM, les spectateurs pourront voir les monoplaces des écuries Renault Sport et Red Bull Racing en pleine action. On peut déjà signaler la participation de David Coulthard, ancien pilote écossais de Williams Renault, McLaren Mercedes et Red Bull, vice-champion du monde en 2000 qui comptabilise 13 victoires en GP. Il sera aux commandes d’une Red Bull RB7, un modèle utilisé par la firme autrichienne pour le championnat du monde de Formule1 2011. Franck Montagny, ancien pilote Français de F1 qui s’est reconverti consultant F1 pour Canal+, sera dans le cockpit d’une Lotus E20, conduite notamment par Romain Grosjean en 2012.
A noter la présence d’Alain Prost, véritable légende de ce sport automobile, quadruple champion du monde de F1 et vainqueur à 51e reprise d’un grand prix, au village F1, situé sur l’esplanade du J4, le samedi 23 juin.
Pour fêter les 120 ans de la marque Renault, un défilé d’ancienne monoplace de la marque Française est prévu. L’évènement Formula One F1 Festival est programmé pour trois jours, du vendredi 22 au dimanche 24 juin. Les autres temps forts de ce week-end seront la retransmission du Grand Prix de France du 22 au 24 juin 2018 avec les essais et les qualifications le samedi puis le GP le dimanche. Egalement sont prévus des concerts et diverses animations au village F1.
L’évènement va fortement perturber la circulation et le stationnement du quai de la Joliette jusqu’au bas de la rue de la République sur le Vieux-Port.

Une présentation en image suivi du programme en texte: clic

Le programme détaillé :
Vendredi 22 juin
Village F1 (esplanade du J4) : ouvert de 17h à 23h.
17h : ouverture du Village F1. Animation musicale par DJ Benjamin.
17h à 19h : retransmission de la 2e séance d’essais libres du Grand Prix de France.
19h à 20h : “Live Car Run” sur un circuit entre l’Hôtel de Ville et le rond-point du Mucem.
19h : “Renault passion parade” avec des véhicules de légende de la marque. Ils stationneront ensuite sur le Village F1 tout au long du festival.
19h40 : “F1 Car Run” avec des pilotes Renault Sport et Red Bull Racing.
20h : “Drivers parade” : les pilotes vont à la rencontre du public pour signer des autographes, le long du Vieux-Port.
20h30 : cérémonie d’ouverture du Village F1.
21h : Dj set avec Sylvain Armand.
Samedi 23 juin
Village F1 (Esplanade du J4) : ouvert de 12h à 23h.
12h : ouverture du Village F1  / animation musicale DJ Benjamin.
13h à 14h : retransmission en direct de la 3e séance d’essais libres du Grand Prix de France.
14h à 15h : animation musicale DJ Stef.
15h10 à 16h : Beet Boys (à confirmer).
16h à 17h15 : retransmission en direct de la séance de qualifications du Grand Prix de France.
17h15 à 18h30 : animation musicale DJ Lorenzo Ausilia.
18h30 à 19h : interview d’Alain Prost et Cyril Abiteboul (Directeur général de Renault F1 Team).
19h à 20h30 : animation musicale DJ Lorenzo Ausilia.
20h30 à 22h45 : animation musicale DJ Watermät.
Dimanche 24 juin
Village F1 (Esplanade du J4) : ouvert de 12h à 20h.
12h à 14h : animation musicale DJ Benjamin.
14h à 15h : animation musicale DJ Alex Watt.
15h à 15h20 : Beet Boys (à confirmer).
15h20 à 16h : animation musicale DJ Benjamin.
16h10 à 18h10 : retransmission du Grand Prix de France en direct du circuit du Castellet (sur écran géant).
18h10 à 20h : animation musicale DJ Nico de Andrea.
Les restrictions de circulation
Circulation interdite du jeudi 21 juin à 6h au samedi 23 juin à 5h
– Rue de la Loge, entre l’Hôtel de Ville (rue de la Mairie) et la rue Bonneterie
Circulation interdite du jeudi 21 juin à 23h au samedi 23 juin à 6h (sauf accès garages et immeubles riverains)
– Rue des Martégales, entre place du château-Joly et quai du Port
– Quai du Port, entre rue de la République et avenue Vaudoyer
– Avenue Vaudoyer, entre le quai du Port et la place de la Major
– Boulevard Euroméditerranée – quai de la Tourette (entre la sortie du parking Indigo Mucem et l’avenue Vaudoyer)
– Passage Pentecontore
– Rue Henri-Tasso entre rue de la Loge et le quai du Port
– Passage Claude-McKay
– Passage Adrien-Blès
– Rue Juge du Palais
– Rue Bonneterie entre le quai du Port et la rue Coutellerie
Tunnels
– Sur la bretelle de sortie du Tunnel Joliette, en direction du Panier et accès au parking sous l’esplanade J4.
Mesures spécifiques pour la rue des Martégales (entre place du Château-Joly et avenue Saint-Jean)
Du jeudi 21 juin à 23h au samedi 23 juin à 6h
La circulation sera mise en double sens afin de garantir les entrées, sorties des garages et immeubles aux véhicules des riverains ayants-droits :
– Rue des Martégales : entre le passage reliant l’avenue Saint-Jean/rue des Martégales et la place du Château-Joly
– et dans le passage reliant l’avenue Saint Jean à la rue des Martégales
Circulation interdite le vendredi 22 juin de 16h à 22h (sauf accès garages et immeubles riverains)
– Quai de la Joliette / entre boulevard des Dames et le quai de la Tourette, avec le maintien de l’accès à la bretelle du tunnel à la hauteur du boulevard des Dames
– Quai de la Tourette / entre le quai de la Joliette et l’avenue Vaudoyer
– Avenue Saint-Jean / entre la rue Caisserie et le quai du Port
– Esplanade de la Tourette / entre la rue Saint-Laurent et la place de la Major
– Rue Caisserie / entre l’avenue de Saint-Jean et la rue Saint-Thomé et dans ce sens
– Rue Saint-Thomé / entre la rue Caisserie et la rue Saint-Laurent et dans ce sens
– Rue Saint-Laurent / entre la rue Saint-Thomé et l’esplanade Saint-Laurent et dans ce sens
– Rue de la Loge / entre l’avenue Saint-Jean et le passage Pentecontore
Les restrictions de stationnement
Stationnement interdit du mercredi 20 juin à 20h au samedi 23 juin à 5h
(sauf emplacements PMR qui restent autorisés)
– Rue de la Loge, entre l’Hôtel de Ville (rue de la Mairie) et la rue Bonneterie
Stationnement interdit du jeudi 21 juin à 8h au samedi 23 juin à 6h (y compris au 2/3 roues motorisés)
– Quai du Port (des deux côtés) entre le quai des Belges et l’avenue Saint-Jean
– Avenue Vaudoyer (des deux côtés) entre boulevard Euroméditerranée-Quai de la Tourette et le quai du Port
– Quai de la Joliette (des deux côtés) entre le boulevard des Dames et le quai de la Tourette
– Quai de la Tourette (des deux côtés) entre le boulevard Euroméditerranée-Quai de la Tourette et l’avenue Vaudoyer
– Rue des Martégales (des deux côtés) entre le quai du Port et le passage reliant l’avenue Saint-Jean) et la rue des Martégales (des deux côtés dans le passage reliant l’avenue Saint-Jean à la rue des Martégales)
– Avenue Saint-Jean (des deux côtés) entre la rue de la Loge et le quai du Port.
– Rue Bonneterie (des deux côtès) entre le quai du Port et la rue Coutellerie
Stationnement interdit le vendredi 22 juin de 7h à 21h
– Rue de la Loge (des deux côtés) entre l’avenue Saint-Jean et le passage Pentecontore.
Stationnement interdit le vendredi 22 juin de 7h à 22h
– Esplanade de la Tourette (des deux côtés) entre la place de la Major et la rue Saint-Laurent

Lorenzo Ciampi (IEJ2)

Marché de Noailles, le retour?…

Marché de Noailles, le retour?…

La nouvelle place qui devrait prochainement accueillir les maraîchers

L’ancien marché de Noailles, destination de prédilection des touristes pour la couleur locale

Le marché déplacé en haut de la Canebière en janvier 2018, le temps des travaux

Rue longue des Capucins, les commerçants font grise mine

 

Le déplacement du marché de Noailles ne fait pas que des heureux

Le marché de Noailles n’est toujours pas de retour Place du marché des Capucins. Déplacés juste en face de l’Église Saint-Vincent de Paul depuis le premier janvier 2018, les maraîchers ignorent toujours la date de leur retour à leur emplacement initial. « C’est assez fatigant étant donné que d’une part, on a moins de clients, et d’autre part, au cours du premier trimestre 2018 le prix de notre place a augmenté » explique Alain Barthélémy. « Certains clients que nous voyions tous les jours aux Capucins ne font pas le détour pour venir jusqu’ici et vont ailleurs » développe-t-il.

Les commerçants du côté de la rue Longue-des-Capucins, située juste en bas de la place du marché désormais déserte, ressentent aussi une perte significative de clients. « Depuis que le marché n’est plus là, nous souffrons d’une perte de clients estimée à plus de 20%. Les gens qui venaient acheter les légumes ne viennent plus ici. On attend avec impatience le retour du marché » indique Virginie Fanego, qui tient une fromagerie/charcuterie. Même remarque du côté de l’échoppe d’épice de Saladin. « Personnellement j’ai perdu quasiment 50% de clients » déplore-t-il.

Thomas Izart (IEJ)

Canebière#14: le marché à l’heure estivale !

Canebière#14: le marché à l’heure estivale !

Canebière#14

C’est le début de l’été sur la Canebière ! Pour fêter l’arrivée des beaux jours, Marseille Centre la Fédération des commerces du centre-ville proposera, à l’occasion du 14e dimanches de la Canebière, un marché 100 % estival le 24 juin de 11 h à 18 h.

Au programme de ce marché estival : les jus de fruits frais vitaminés du Scoby Bar, les saveurs glacées artisanale du Cabanon givré ou bien encore le chocolat de La Baleine à Cabosse. Les Marseillais de tout âge trouveront leur bonheur ! Des food trucks seront présents sur le square Léon Blum pour restaurer ceux à qui cette balade a donné faim. Les visiteurs auront aussi la possibilité de déguster les produits achetés sur place dans l’espace pique-nique.

Photo : Laure Mélone pour Marseille CentreDu cours Saint-Louis à la place du Général de Gaulle, les passants pourront goûter à des produits frais et issus des producteurs locaux de Marseille et sa région. Le marché organisé par Marseille-centre permet d’instaurer un lien social privilégié entre les commerçants et les clients. « Vous ne savourez pas vos légumes de la même façon une fois que vous avez écouté la maraîchère vous en parlez avec amour et passion. », détaille Vassiliki Andreadou, la chargée de projets événementiels pour Marseille centre. « En ce sens, le marché des Dimanches de la Canebière renforce les liens sociaux et commerciaux entre la population urbaine, de plus en plus déconnectée du monde agricole, et les producteurs. », conclue-t-elle.

Après avoir dédié en avril dernier une grande partie de son marché aux plantes, Marseille centre renouvelle l’expérience avec un espace consacré uniquement aux végétaux. Les passants pourront acheter des cactus, des bonsaïs, des figuiers ou des semences. « À la suite de la disparition en 2015 de la Journée des Plantes et Jardins, qui a eu lieu pendant 20 ans sur le cours Julien, Marseille se trouvait orpheline d’un temps fort dédié au végétal. On a souhaité relancer en centre-ville une foire aux plantes. », dit Vassiliki Andreadou.
Photo : Laure Mélone pour Marseille CentrePour cette dernière édition des dimanches de la canebière avant la trêve estivale, Marseille centre a décidé de mettre en avant l’ail afin de rendre hommage à la foire aux aulx créée en 1447, qui avait lieu en plein centre-ville de Marseille. Hasard du calendrier, cette foire se terminait toujours le 24 juin lors de la fête de la Saint-Jean. « A travers cet hommage, la Fédération des commerces du centre-ville poursuit sa volonté de valoriser le cœur historique de Marseille », informe la chargée de projets événementiels pour Marseille centre.

Lorenzo Ciampi (IEJ2)

Canebière#14: promenade dans le programme

Canebière#14: promenade dans le programme

Pour la 14eme édition des Dimanches de la Canebière sur le thème de la rencontre artistique, la Hune de Canebière vous propose un exemple de cheminement diversifié qui vous conduira de bas en haut de La Canebière tout au long de la journée.

Le départ est prévu dès 10h30 à l’office de tourisme, située au 11 La Canebière, avec une balade urbaine à la découverte de l’artère marseillaise la plus connue. Il va donc falloir vous lever de bonne heure. Pour participer à cette visite guidée qui durera 2h, il vous faudra réserver au 08 26 50 05 00 et vous acquitter de la somme de 10 €uros (gratuit pour les -12ans). Sur les coups de 13h, une fois l’excursion terminée, il vous sera possible de vous restaurer au marché des producteurs qui propose une aire de repas entre la place du Général de Gaulle et le Cours Saint-Louis. Fruits et légumes de saison, plats légers et végétariens, jus de fruit frais vitaminés, ainsi que des saveurs glacées artisanales vous y attendront.
Ensuite, prenez la direction de la rue des Récollettes pour la Fanfarefelue. Un concert de l’École de fanfare populaire et solidaire de Marseille. Deux horaires-vous sont proposés 15h30 et 16h. Après cela, continuez à remonter jusqu’à la Rue du Théâtre Français où l’association média 15-38 Méditerranée proposera des ateliers journalistiques (un atelier par heure). Durée des ateliers : 30 minutes.
Si vous cherchez à vous confronter à un autre univers, il vous sera possible de voir du Parkour. Cette discipline qui consiste à grimper sur les murs, descendre, escalader, etc. Sur le Square Léon Blum un practice sera mis en place et tout au long de la journée, les freerunners descendront et remonteront La Canebière pour vous en mettre plein la vue. Pour conclure cette journée riche en évènement sur une note musicale, vous aurez la possibilité d’assister à la clôture de l’installation sonore de Ray Lee qui a lieu tout en haut de La Canebière.

Charles Gandolfo, (IEJ3)

Sur smartphone, tablette ou ordi, suivez le cheminement proposé par Charles Gandolfo illustré par Cynthia Aymeric & Laureen Piddiu (IEJ2):

 

 

A lire aussi “A nous de jouer!”: clic

Amour à la table: clic

Le marché des producteurs: clic

Revue: Un graffeur du Bronx sur la Canebière

Revue: Un graffeur du Bronx sur la Canebière

L’artiste venu du Bronx et graffeur du métro de New York JonOne a trouvé un nouveau terrain de jeu au Palais de la Bourse, siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille Provence (CCIMP), 11 La Canebière, où le galeriste marseillais David Pluska expose des œuvres monumentales dans le cadre de MP2018 “Quel Amour!”.

Jusqu’au 29 juillet.

Revue de madeinmarseille : clic

 

Canebière/Vieux-Port à l’heure du Mondial

Canebière/Vieux-Port à l’heure du Mondial

Ce samedi 16 juin à midi pile, l’Equipe de France a entamé sa Coupe du Monde en Russie face à l’Australie. La nation se pare de bleu, blanc et rouge pendant tout le mois à venir, et Marseille n’y fait pas exception.

La cité phocéenne s’est offert un repas à la saveur footballistique. Des centaines de Marseillais se sont retrouvés sur le Vieux-Port au bout de la Canebière et dans les rues adjacentes pour boire et manger en regardant Griezmann, Mbappé et leurs collègues se démener pour vaincre une Australie tenace 2 buts à 1. Pour Lucas, supporter français de la première heure, l’essentiel est fait mais rien n’est fini. “On a gagné, c’est le plus important. Après, on ne va pas se mentir : on peut être un peu inquiet pour la suite, mais il faut venir encore plus soutenir les bleus, partout”.

Ce n’était pas clairement pas la foule des grands soirs sur le Vieux-Port, une ambiance mesurée et bon enfant. La faute probablement à un horaire compliqué et à un match a l’enjeu encore bien limité, qui devait être une victoire large et facile pour les français. Deux arguments qui prouvent le manque d’entrain comparé à la finale Atletico/OM de mai dernier.

Mais le tour de chauffe est passé, et les marseillais devraient être plus nombreux pour le choc à venir contre le Pérou le jeudi 21 juin. A un horaire plus convenable pour un match de football : 17 heures pétantes.

Guillaume Aledo (IEJ)

Marseille derrière les Bleus : Première !