Le cours Julien: place au graff

Le cours Julien: place au graff

©Aloys Eugène
Le grand escalier du Cours Julien ©Aloys Eugène

Le cours Julien est un endroit très particulier à Marseille, incontournable pourrait-on dire grâce aux différentes choses qui font qu’elle est unique: les tags, son ambiance et sa pluriculturalité.

Graffitis, boutiques en tout genre, restaurants, bars, magasins bios, marché… tout ce beau complexe est regroupé au cours st Julien à Marseille dans le 6ème  arrondissement. Aujourd’hui le thermomètre affiche 33 degrés, autant dire qu’il fait bon vivre dans cette rue piétonne qui a pour particularité d’avoir des tags de partout, les dessins vont de pair avec le quartier. Jeunes comme âgés profitent du beau cadre proposé, de cette ambiance à la cool. En ce mois de juillet beaucoup de magasins sont fermés, ce qui n’empêche pas les touristes et les habitués de prendre du bon temps sous ce beau soleil et de contempler cette rue si particulière.

Les habitants du « cours Ju » ne s’ennuient pas, même pas le soir, avec par exemple le Nexus qui est un bar gaming dont le concept est de pouvoir jouer à la console entre amis tout en sirotant son cocktail. Aux heures tardives on peut trouver sur place des restaurants, des bars, des cinémas…

De nombreux artistes sont attirés par cet endroit culturel, cosmopolite et réputé à Marseille et dans le monde artistique phocéen. Cette année s’est déroulé la 3ème édition du Street art festival qui a pour but d’animer le quartier, de faire évoluer les mentalités sur l’art qu’est le graffiti et de mettre en valeur les artistes, cet événement est surtout culturel. L’aspect culture n’est pas en reste avec la présence entre autre de l’espace Julien qui accueille différents genres artistiques comme par exemple le hip-hop ou la techno, et des musiciens qui s’y sont fait remarquer (IAM, The Wailers…). Un lieu où les futurs grands musiciens viennent tenter leur chance. Les artistes undergrounds connaissent eux aussi bien ce lieu hétéroclite.

Il y a tout sur place

« J’aime le concept du cours Ju, pour moi cette rue on est faite pour les jeunes et pour les artistes. Je suis étudiante, j’aime l’art, la littérature et aller boire des verres entre amis et franchement c’est le cadre idéal, il y a tout sur place, » se réjouit Léa, étudiante en lettres modernes.

Ce début de période estivale a surtout été marqué par la Coupe du Monde de football, au grand plaisir de tout le monde. “Vous auriez dû voir le monde qu’il y avait durant le mondial, surtout en finale, explique une serveuse de bar, c’était énorme, nous étions dépassés (les serveurs) , ça criait de partout, ça puait le bonheur ici, ça fait plaisir”.

Aloys Eugène (IEJ)

Laisser un commentaire