Sourires dans la poussière cours Jean Ballard

Sourires dans la poussière cours Jean Ballard

©zalLa requalification du centre-ville de Marseille lancé par la Métropole Aix-Marseille-Provence a officiellement commencé. Le cours Jean Ballard, situé à deux pas du Vieux-Port fait partie des premiers chantiers de requalification d’envergure après la rénovation de la rue Paradis fin 2018. Le projet qui vise entre autre à piétonniser le secteur, fait le bonheur des promeneurs et des commerces en dépit de la poussière des chantiers.

« C’est génial ! Franchement c’est une belle initiative de réduire progressivement le ©Fabio Piazzapassage des voitures. » se réjouis Anna Poutet, étudiante et amoureuse du cours Jean Ballard et de ses nombreux bars. Ce projet de rénovation qui a débuté en début de mois de mars accentue ses travaux sur l’aménagement du centre-ville. Changement des vieux pavés du cours d’Estienne d’Orves piéton depuis les années 90, aménagement des accès du cours Jean-Ballard, création de pistes cyclables et nouveaux tarifs des parkings sous-terrain, afin de limiter au maximum le flux important de voitures.
Les transports en commun sont aussi repensés pour y faciliter l’accès des bus. Nouvelle desserte qui se veut plus performante devant le Centre Bourse, de l’autre côté de la Canebière pour la gare de bus Bir Hakeim / Fabres et installation d’un terminal bus cours Jean Ballard. Les lignes 97, 89, 70, 49, 32 et 31, préserveront leurs terminus devant le Centre Bourse. Les bus 80, 61, 57, 41, basculeront quant à eux sur le cours Jean Ballard. La ligne 41 qui traversait La Canebière, poursuivra depuis la rue Paradis, sur le cours Puget, puis empruntera la rue du Fort Notre-Dame ainsi que le quai de Rive-Neuve avant de rejoindre son terminus sur le cours Jean Ballard. Depuis son terminus de Bir Hakeim, le bus 49 cheminera par les rues Avierinos, de la République, ©Fabio PiazzaGrand Rue et Bonneterie pour rejoindre le quai du Port avant de retrouver son itinéraire habituel. Dans le sens retour, le bus empruntera l’avenue Saint-Jean, les rues Caisserie, Bonneterie et Coutellerie pour rejoindre la rue Avierinos et son terminus de Bir Hakeim. La ligne 81 n’empruntera plus La Canebière ni la rue Breteuil, elle passera désormais par le cours Lieutaud, le boulevard Louis Salvador et le cours Pierre Puget. Pour finir, la ligne 83 verra son terminus déplacé au niveau du Mucem.

Un projet qui veux redynamiser le secteur

« C’est une bonne chose pour tous les bars, il y aura plus de passage ça va attirer plus©Fabio Piazza de client. Et moins de pollution. » souligne Habib barman du Marengo. Bien qu’axé sur la piétonisation du secteur, le programme prévois tout de même de créer 440 places pour les résidents en voiture et 280 places pour les deux roues dans les parkings souterrains du centre-ville. Le dessin prévoit quelques 22 hectares de surfaces piétonnes, qui se concentreront notamment sur le bas de la Canebière ainsi que dans les rues de l’Opéra. Le cours Ballard deviendra une « zone de rencontre » entre voitures et promeneurs et la vitesse sera probablement abaissée à 20 ou 30 km/h. La requalification, qui penche aussi a végétaliser de nombreux sites, projette également la plantation de plusieurs centaines d’arbres (entre 300 et 500). Un projet dynamique qui veux rendre plus attractif le centre et qui veux offrir à Marseille « un centre-ville de ce nom.», comme l’a rappelé Martine Vassal, présidente de la métropole et du département des Bouches-du-Rhône.

Fabio Piazza (IEJ2)

En savoir plus sur la requalification du centre ville de Marseille: clic

Laisser un commentaire