Archives de
Mois : avril 2019

Canebière histoire: le Palais de la Bourse

Canebière histoire: le Palais de la Bourse

 

palais-de-la-bourse-marseille-03Le palais de la bourse, ancré au début de la Canebière à proximité du Vieux-Port, est une bâtisse fondamentale du décor Marseillais. Ce bâtiment a été construit au XIXème pour abriter la doyenne mondiale des chambres consulaire créé en 1599. Dans le même temps le Vieux-Port devenu trop étroit dans la deuxième moitié du XIX était doublé de nouveaux bassins à La Joliette, au nord.

Retour en images sur sa construction et ce qui fait de ce lieu un atout indispensable à l’architecture du centre-ville.

Visionner la vidéo réalisée par Guillaume Richaud, étudiant en journalisme (IEJ2)

Canebière-Castellane par le cours Lieutaud nouveau (2021)

Canebière-Castellane par le cours Lieutaud nouveau (2021)

 

Les travaux de requalification du cours Lieutaud reliant le boulevard Baille près de Castellane à la Canebière, passant du 6ème arrondissement au 1er sont lancés depuis début 2019 pour deux ans. Il s’agit d’une « reconquête de l’espace public » que les véhicules à quatre et à deux roues avaient envahi dans la deuxième moitié du 20ème siècle.

Le but est de redonner au Cours « des espaces piétons plus confortables tout en assurant un écoulement satisfaisant de la circulation » selon le projet remis à la presse sur place par la Métropole Aix-Provence qui a lancé cette étude dès 2016.

Après des premiers chantiers de préparation en janvier et février 2019 concernant les réseaux enterrés les travaux proprement dits entre le Bd Baille et la rue Dieudé ont débuté en avril avec livraison prévue au printemps 2020. Suivra la deuxième phase jusqu’à la Canebière pour « transformer le cours en une avenue plantée d’arbres » comme il l’était jusque dans les années 1950 avec livraison prévue début 2021.

Cette requalification dans le cadre d’une réhabilitation générale « pour un Centre-Ville apaisé » avec priorité aux piétons a été rendue possible par l’ouverture de la L2 permettant de joindre les autoroutes A50 et A7. Le cours Lieutaud a ainsi été délesté de près d’un cinquième de son trafic avec une évacuation Boulevard d’Athènes de l’autre côté de la Canebière par le tunnel passant sous la gare Saint Charles pour rejoindre l’A7.

Emmanuel Dujardin qui dirige l’agence d’architecture et d’urbanisme Tangram en charge de la maîtrise d’œuvre précise qu’il est « du devoir de l’urbaniste de redonner aux gens le plaisir d’une promenade en ville ». Il n’était cependant pas en capacité de préciser si les vitrines criardes des magasins de deux roues seraient également concernées par cette réhabilitation.

Le projet prévoit de réduire le nombre de voies de circulation de 80% d’espace dédié à la voiture à 40%, d’élargir les trottoirs pour des cheminements piétons confortables, de planter un alignement d’arbres de chaque côté, de répartir le stationnement en supprimant la moitié des emplacements dédiés, d’aménager, des emplacements pour les deux roues et une piste cyclable. Enfin il s’agira de mettre en valeur le patrimoine bâti qui bénéficie jusqu’à la fin de l’année d’une aide du département et de la ville pour le ravalement, a rappelé Laure de Buzon du cabinet Tangram Architectes.

Selon le projet de la Métropole Maître d’ouvrage, les voies devraient être élargies aux carrefours pour fluidifier la circulation et les espaces laissés devant les magasins de cycles pour présenter leurs deux roues pourront être éventuellement transformés à l’avenir en terrasses de cafés.

Images de présentation du projet en cours par le groupement Tangram remises à la presse par la Métropole à l’issue de la visite du chantier.

Pour mémoire, revoir la synthèse des projets de l’AGAM de 2009 (Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Marseillaise) diffusée sur ce site en septembre 2016: clic