Canebière: la piétonnisation en cours

Canebière: la piétonnisation en cours

Le premier tronçon de la Canebière piétonnisée en travaux depuis début juillet dans sa partie historique entre le Vieux-Port et la rue Saint Ferréol devrait être terminé en décembre, selon le programme affiché dans un algeco à côté du manège. Deux cents mètres ont été repavés pour les piétons depuis le 1er juillet devant la Chambre de Commerce avec des plots anti-intrusion de véhicules.

Le prolongement de la rue Paradis le long de la place du général De Gaulle, est également éventré en cette fin septembre. Cette voie devrait aussi être rendue piétonne d’ici décembre au grand dam des automobilistes. Les travaux autour du Centre Bourse et l’ancienne gare des bus déménagée cours Jean Ballard devraient aussi être terminés en 2019 pour offrir une esplanade de la Canebière à la grande poste Colbert dont la rénovation doit se terminer en 2020 en passant par le jardin des vestiges en cours de remodelage.

Place général De GaulleLe second tronçon, de la rue Saint Ferréol  au carrefour cours Belsunce / cours Saint Louis devrait être livré en janvier ou février 2020, selon les mêmes prévisions.  Le prolongement jusqu’au cours Lieutaud -par ailleurs également en réhabilitation- est prévu pour l’été 2020 avec piétonnisation de l’îlot autour du théâtre du Gymnase.

Un programme de rénovation du centre-ville avec plantation d’arbres 

commencé en 2017 par la place du marché des Capucins puis la rue Paradis de la préfecture à la place du général De Gaulle.

Des travaux contestés par une partie des habitants du quartier de historique de Noailles depuis l’effondrement de deux immeubles qui a fait huit mort rue d’Aubagne le 5 novembre 2018. Le collectif du 5 novembre estime que la priorité est la consolidation des immeubles et la proposition d’un “habitat digne” dans ce quartier pauvre. Se joignent au concert des mécontents les protestation vigoureuses contre la rénovation totale de la place Jean-Jaurès dite de La Plaine qui font l’objet de marches de contestation régulières mettant en cause la gestion de la ville par la Mairie.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire