D2K#23: on fête la nature

D2K#23: on fête la nature

Dimanche 27 octobre sur la Canebière par beau temps et avec des montres retardées d’une heure on fête l’environnement, de 10h à 17h. Cette édition d’octobre, la 23ème (D2K#23) des dimanches de la Canebière depuis janvier 2017,  met l’accent sur la nature. Pour la deuxième année consécutive on y fête le « mois de l’écologie positive ». Tout le long de la journée différents stands sont tenus pour parler écologie aux Marseillais notamment la 5ème édition des microacteurs devant la mairie de secteur, 61 La Canebière.

L’environnement est un sujet important dont il faut se soucier. Plusieurs partenaires sont aussi présents pour parler de la place de la nature et de l’écologie à Marseille comme Surfrider, Velo Sapiens ou Recyclodrome. Ce sont des partenaires historiques des dimanches de la Canebière. Il y à aussi le grand retour du salon des éco-acteurs. C’est l’occasion d’aller à la rencontre des collectivités locales qui agissent pour l’environnement.

Même si l’automne se fait apercevoir, les marchands sont aussi de sortie. En raison des travaux qui ont éventré la Canebière à leurs emplacements habituels ils sont installés entre la rue du Théâtre Français et la rue Curiol en haut de la Canebière.  On y trouve des pains et des viennoiseries bio au stand de Cum panis ou encore des conserves méditerranéennes au stand de Marius Sardineur. Ce marché des éleveurs permet de faire redécouvrir aux marseillais les produits locaux, mais surtout des produits artisanaux, bons en goût et pour l’environnement.

Outre cet aspect environnemental, fêter l’art fait aussi partie des spécialités des dimanches: stands de disquaire et bouquinistes partagent la place avec le marché des éleveurs. Des ateliers musicaux et des groupes dansants devaient se succéder toute la journée.

Une dernière édition des dimanches pour 2019 avant la 24ème (D2K#24) fin janvier 2020. La Canebière devrait être alors aux deux tiers piétonnisée. Seul le troisième tronçon des anciennes allées de Meilhan dont les trottoirs sont plus larges restera ouvert aux véhicules entre le Boulevard Dugomier et l’église des Réformés.

Guillaume Richaud (IEJ3)

Laisser un commentaire