D2K#23: Pouce(s) vert(s) pour la Canebière !

D2K#23: Pouce(s) vert(s) pour la Canebière !

À Noailles, un dimanche de la Canebière placé sous l’égide de l’écologie à l’occasion de la deuxième 2ème édition du mois de l ’écologie positive qui s’est terminée le 30 octobre.

La Canebière, une diversité… singulière. Des singularités… communes. En y pénétrant, on est frappé par l’allure plurielle d’une foule qui semble pourtant marcher au même pas, dans des directions différentes, et donnant malgré tout l’impression de se presser autour des stands exposés à l’occasion des dimanches de la Canebière dont c’était la 23ème édition (D2K#23) depuis janvier 2017. Le beau temps honore de sa présence ce début d’après-midi du 27 octobre.

« C’est la première fois que je participe », rayonne Giselle Dudin. Cette artisane aux tatouages fournis a installé son stand à quelques pas de la bouche de métro de Noailles. Elle a fait le déplacement depuis la commune de Gémenos. La vaisselle compostable non jetable qu’elle propose attire les sourires, attise la sympathie. Pour l’instant, il s’agit de ce qu’elle nomme la vaisselle de Provence, seule proposée au public, la vaisselle de Marseille étant prévue pour être lancée à partir de 2020. On l’a compris : Giselle est une fervente lutteuse contre le gaspillage. Tout ce qui est à jeter est peut-être avant tout à (ré)utiliser. Un bracelet cassé, par exemple, peut faire l’affaire, pourvu qu’on veuille bien être ingénieux.

Elle fait partie d’une brigade ayant pour nom « BRIGADE ANTI-GASP’ », composée de deux stands ce dimanche après-midi, et elle envisage pour cette brigade l’établissement d’un partenariat avec les stands voisins, groupés sous l’appellation « REPAR’ACTEURS » et sous l’égide de la Chambre de Commerce. Cette amoureuse de l’environnement a d’ailleurs déjà réservé sa place pour le Congrès Mondial de la Nature qui se tiendra en juin prochain à Marseille.

RECYCLOP : l’écologie, quoi de plus naturel ?

Le stand voisin est celui de RECYCLOP, une association de lutte contre le jet des mégots de cigarettes au sol. Devant le stand, une poubelle devant recueillir lesdits mégots. Plusieurs personnes se tiennent derrière le stand. Des jeunes filles, des hommes. Abdès Bengorine est le référent, le responsable de l’association. Il prend part depuis leur création en 2017 aux dimanches de la Canebière. Il participe depuis cinq ans au salon éco acteur mis en place par la mairie. Si l’idée de cette organisation verte a germé en 2013, c’est en 2015 que le cap a été franchi et qu’elle a été fondée.

20191027_153417Si Abdès est pour ainsi dire un « pro » de l’écologie, connaisseur depuis longtemps engagé dans cette cause qu’il veut commune, on trouve à ces côtés des gens plus jeunes, moins au fait des connaissances écologiques nécessaires à cette lutte citoyenne. On trouve même derrière le stand une jeune fille effectuant son service civique aux côtés de l’équipe de RECYCLOP. Moins au fait des connaissances écologiques, à n’en point douter. Mais gageons que cette jeune écologiste en herbe arrosera de ses convictions la graine de la volonté populaire, afin d’en faire germer la responsabilité accrue de chacune et chacun.

Texte et photos Marian CREGUT (IEJ3)

 

Laisser un commentaire