La Canebière entre deux maires

La Canebière entre deux maires

la mairie centrale

Les théâtres et cinémas sont fermés, « mais le spectacle continue » dit un santonnier quai du port désignant d’un coup de menton derrière lui la mairie de Marseille où se rejoue ce weekend le fauteuil de maire. Venant d’Aubagne il déclare y assister sans grand intérêt, comme nombre de santonniers. « La pauvre, elle a du courage » dit une cliente évoquant la maire de Marseille qui vient d’annoncer sa démission. Tête de liste écologiste elle avait été élue le 4 juillet dernier après de longues tractations au sein du collectif de gauche du Printemps Marseillais qu’elle avait mené à la victoire. Jean-Claude Gaudin (LR) lui avait remis son écharpe après 25 ans de règne. Elle passe la main à son dauphin désigné Benoît Payan (PS). La droite d’opposition a qualifié de « pantalonnade » la démission de Michèle Robirola qui déclare ne pouvoir être à  300% à sa tâche étant donné l’ampleur de la charge et sa santé fragile. Rien n’est encore joué mais il ne devrait pas y avoir de surprise lors du vote du Conseil Municipal lundi Didier Raoult matin.

Sur le Vieux-Port en bas de la Canebière, la Foire aux Santons et le Marché de Noël ont été confirmés in extremis. Mais 26 santonniers seulement cette année du 16 novembre au 5 janvier sur le quai du port avec une jauge limitée à 230 visiteurs. Un santonnier a fait un tabac avec une figurine de Didier Raoult, le professeur de médecine contesté par ses pairs. Son santon à 10€ est en rupture de stock.

Le marché de Noël ouvert le 12 décembre 2020 jusqu’au 3 janvier 2021 quai de la Fraternité est quant à lui limité à 310 visiteurs. a queue est longue sur le quai pour entrer dans les allées balisées des chalets. Un ciel bas et une faible luminosité peu habituelle sur le Vieux-Port casse l’ambiance déjà peu festive d’autant que le couvre-feu éteint les lumières à 20h.

Dans la vaste zone piétonne aménagée par la Métropole sous la précédente municipalité, les chalands s’affairent pour les dernières courses de noël. Le périmètre piéton a été bouclé, interdit à tout véhicule à moteur. De longues queues sans impatience devant les grandes enseignes et les magasins de téléphonie. Du Centre Bourse à la emmausPréfecture, du Cours Saint-Louis à l’Opéra en passant par la rue Saint-Ferréol ou l’on se bouscule un peu, l’atmosphère est bon enfant ; rues Paradis et Grignan il y a foule aussi devant les boutiques de luxe. 

Plus haut sur la Canebière, Emmaus se prépare à offrir ce lundi avant noël, comme chaque année, un déjeuner de fête aux plus démunis. Les compagnons ont  fait appel aux bonnes volontés à partir de 11h30, heure à laquelle une fumée blanche pourrait sortir lundi de la mairie annonçant l’élection du nouveau maire; ou pas. 

al/

La zone piétonne samedi ©zal

Laisser un commentaire