Archives de
Auteur : Mathilde M

Le programme du dimanche 28 mai

Le programme du dimanche 28 mai

Une sélection du programme du cinquième dimanche de la Canebière à feuilleter du doigt sur téléphone portable, tablette ou ordinateur. La cinquième timeline des dimanches réalisée par Vincent Veillon (IEJ) avec adresses et horaires des événements retenus.

Sélection du programme du 26 mars 2017

Sélection du programme du 26 mars 2017

24/03/2017 – –

Une sélection du programme du troisième dimanche de la Canebière à feuilleter du doigt sur téléphone portable, tablette ou ordinateur. La troisième timeline des dimanches réalisée par Vincent Volume (IEJ) avec adresses et horaires des événements retenus.

Alibert: un aperçu de sa vie

Alibert: un aperçu de sa vie

23/03/2017 – –

Alibert est un chanteur et acteur vauclusien qui a eu un grand succès dans toute la France à partir de 1928.
Sa chanson Cane..Cane…Canebière résonne encore et est un symbole de l’ambiance sur la grande avenue.
Voici une présentation retraçant quelques étapes marquantes de sa vie.

 

Danaé Pestel (IEJ)

Vidéo : La Canebière, c’est quoi pour vous ?

Vidéo : La Canebière, c’est quoi pour vous ?

12/03/2017

La Canebière, axe légendaire pour certains, rue de passage pour d’autres… Mais connue de tous. Nous avons décidé d’aller nous promener le long de la Canebière pour y aborder des gens, des plus vieux comme des jeunes, des couples, des Marseillais, des étrangers… Nous leur avons demandé ce qu’ils pensent de cet endroit si connu et si représentatif de la ville. Certains nous ont dit que la Canebière était deux fois plus belle quand ils étaient jeunes, d’autres ont dit qu’elle s’est largement améliorée en terme de propreté et de fréquentation. Et en parlant de fréquentation, on assiste à une mixité et à une diversité sans nom au sein de la Canebière. C’est un endroit de partages, d’échanges, de communication… C’est un point de vente avec le marché des Capucins par exemple. C’est un endroit proche de tout et c’est d’ailleurs cet endroit là, spécifiquement, que l’on appelle « centre-ville ». Nous vous laissons à présent regarder ce que pensent vraiment les gens de ce centre-ville.

Mathilde Serra et Charlotte Tonna ( IEJ)

Un dimanche mitigé sur la Canebière

Un dimanche mitigé sur la Canebière

26/02/17

Après le franc succès du 29 janvier dernier, le nouveau « Dimanche de la Canebière » était attendu par bon nombre de marseillais. Pour la deuxième fois cette année, la célèbre avenue a retrouvé de sa superbe, mais tout n’était pas parfait.

Après l’énorme succès du premier « Dimanche de la Canebière » en janvier, les marseillais ont encore montré leur engouement en ce 26 février. « Nous sommes venus en famille le mois dernier et tout le monde avait adoré la journée », s’enthousiasme Benoit, jeune père de famille. « Aujourd’hui, mes deux filles ont adoré l’activité où elle devaient marcher sur un fil et bien évidement tout ce qu’il se passe du coté de Terre Ludique ».

Si les nombreux jeux proposés par Terre Ludique étaient encore plébiscités ce dimanche, ce sont bien les stands du marché provençal qui ont ravi les gourmands venus en nombre. Raviolis maisons, hot dog, cabane à boulettes… il y en avait pour tous les goûts. Mais la grande star de ce 26 février était sans conteste le cornet de sardines. Certains ont fait jusqu’à 20 minutes de queue pour arriver à décrocher le met tant espéré. Un succès particulièrement inattendu pour le « capitaine » du petit stand : « tout est parti en une heure, c’était incroyable ! On doit fermer boutique pour aujourd’hui mais la prochaine fois, on sera là avec bien plus de réserves. »

« Personne n’est au courant qu’il y a des expositions géniales »

Mais tout n’était pas parfait ce dimanche. Si les organisateurs peuvent se féliciter de l’agrandissement du marché provençal, ils vont devoir se pencher sur une problématique plus culturelle pour le mois prochain : « Je ne comprends pas pourquoi les ateliers culturels ne sont pas au milieu de la Canebière comme tout le reste, s’indigne Élise, étudiante en art. Elle poursuit : « personne n’est au courant qu’il y a des expositions géniales juste à côté, le plan donné par la mairie est très mal fait ».

Mais pas de quoi décourager Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7ème arrondissements de Marseille. Pour elle : « ce deuxième « Dimanche de la Canebière » n’est que le début de l’aventure. Nous allons faire en sorte que chaque dernier dimanche du mois soit une franche réussite ». Le rendez-vous est donc pris pour le 26 mars prochain…

Vincent Volume (IEJ)