Archives de
Catégorie : Évènements

Évènements de la Canebière

Festival Laterna Magica 2017 🗓

Festival Laterna Magica 2017 🗓

Depuis Fotokino près de la Canebière, lancement du festival Laterna magica 2017

rubon514Image © Nina Cosco

DATES 
Du 8 au 17 décembre 2017

Marseille, Aix-en-Provence et Arles

Voici l’intégralité du programme du festival Laterna magica qui a lieu du 8 au 17 décembre 2017 dans plus d’une vingtaine de lieux partenaires.

Programme à télécharger ici !
Agenda A4 à télécharger !

Comme chaque année, le mois de décembre venu, Fotokino s’éparpille aux quatre coins de la ville (et même plus loin), et pose son regard indiscipliné sur une création contemporaine faite d’hybridations, de porosité entre les arts, de générosité et de curiosité.

Une fois encore, le dessin prend une place centrale dans cette programmation : c’est une pratique artistique accessible, par ses moyens modestes, à laquelle chacun a pu, un jour, s’essayer. Des dessins radicaux de Philippe Weisbecker à ceux, délirants, de Bráulio Amado, en passant par le dessin de mots et de lettres ou ceux réalisés du bout des doigts par Yifat Gat , c’est aussi un geste sensible qui interroge et construit notre regard, et qui nous parle, sans détour.

Pour cette 14e édition, une vingtaine de lieux complices accueillent expositions, projections, spectacles, rencontres et ateliers. Avec eux, nous vous invitons à un moment de découverte et de convivialité, de partage entre adultes et enfants.
Ouvrez l’œil, de la Plaine à Sormiou, de Belsunce à Aix-en-Provence, il se passe tout un tas de choses, petites ou grandes ! Un peu de chaleur et de palpitations visuelles, ça ne peut pas faire de mal par les temps qui courent.

Et puis, autant vous le dire tout de suite : au printemps, Laterna magica ira faire un tour à Paris. Avec le Centre Pompidou, nous préparons une édition toute spéciale du festival, dans une quinzaine de lieux de la capitale.

L’équipe de Fotokino
Contact
33 allées Léon Gambetta 13001 Marseille
contact@fotokino.org
facebook.com/Fotokino.Marseille
twitter.com/StudioFotokino
T. +33[0]9 81 65 26 44

Expo: Carnets de voyages imaginaires 🗓

Expo: Carnets de voyages imaginaires 🗓

anne de massiacAnne de Massiac, Carnets de voyages imaginaires, aquarelles

du 3 au 24 décembre 2017

La peinture est pour moi un moyen d’expression. L’aquarelle m’apaise et me fascine… J’adore voir l’eau et la peinture se mélanger et s’harmoniser librement sur le papier. C’est aussi un moyen d’échange, de communication avec les autres… 

Et comme le dit le peintre Hundertwasser : “Quand je peins, je rêve. Quand mon rêve a pris fin, je ne me rappelle plus ce dont j’ai rêvé. Mais le tableau reste, le tableau est la moisson du rêve”.

vernissage dimanche 3 décembre de 16h à 20h.

Galerie etmoietmoi

8, Boulevard Notre-Dame, 13006, Marseille;
04.91.54.08.88; contact@etmoietmoi-marseille.fr; www.etmoietmoi-marseille.fr;  

Expo« Les Rotatives » à la Marseillaise 🗓 🗺

Expo« Les Rotatives » à la Marseillaise 🗓 🗺

photos-profil-fb-rotativesLa Marseillaise accueille les créations d’artistes locaux,  photographes, peintres, plasticiens et performers jusqu’au 2/12 dans le cadre de l’exposition les Rotatives présentée par Olivier Barriol et Catherine Vestieu. (Suite del’article de   dans La Marseillaise du 26 novembre.)

Les Rotatives de la Marseillaise, c’est une autre manière de donner à voir de jeunes artistes, de découvrir de nouveaux talents, à travers un accrochage unique au milieu des anciennes rotatives du quotidien La Marseillaise. Olivier Barriol et Catherine Vestieu poursuivent ainsi leur collaboration en signant ce nouvel évènement artistique au cœur de Marseille. Huit artistes peintres ou photographes montrent 80 œuvres dans l’ancienne salle d’imprimerie du journal La Marseillaise, ajoute le site Les Rotatives.fr

Galerie éphémère du 22/11 – 02/12
Aux Rotatives de la Marseillaise
Cours Estienne d’Orves
Dernier Chapitre Canebière 2017… Une triste fin 🗓

Dernier Chapitre Canebière 2017… Une triste fin 🗓

Cette fois-ci, le mistral aura su faire envoler les exposants et visiteurs. Malgré un début de journée ensoleillé, le vent a réussi à refroidir l’atmosphère. Nombreux sont les commerçants à avoir plié bagage en début d’après-midi, après être allés une énième fois ramasser leur étal envolé le long de la Canebière. Les visiteurs se sont également faits rares, préférant la chaleur du marché de noël et le vin chaud aux rues glaciales.

La journée a commencé par l’inauguration du quartier des arts, acte 2. La maire (LR) du secteur Sabine Bernasconi à découvert les nouvelles devantures des restaurants imaginées et transformées par les lycéens de Thiers. Ou encore celles de la Canebière réalisé par l’artiste JBC. Menthe sauvage a été fier de présenter le nouveau visage sur sa devanture. S’en est suivi quelques notes de musique avec l’Harmonie Municipale d’Aix en Provence a réchauffé les spectateurs avec son répertoire alliant jazz, musique de films et musique classique.

Le marché de producteurs et de créateurs à l’allure de marché de Noël a su régaler les visiteurs avec les 13 desserts et autres gourmandises typique des fêtes de fin d’année. Et toujours sur le square Léon Blum Gaston fait des boissons a explosé les records de vente de boissons chaudes ce dimanche.

Les pingouins du Square Léon Blum.

Comme les pingouins pour se tenir chaud les passants se sont tous rassemblés au Square Léon Blum. Ils ont pu admirer la danse enchanteresse des cavaliers du Théâtre du Centaure. Annoncés pour une demi-heure de spectacle, les centaures ont néanmoins dû raccourcir leur magnifique ballet, même les chevaux semblaient récalcitrants par ce froid. Fire From Mars a pu se produire en fin de journée. Mais les pyromanes ont également rencontré quelques difficultés pour garder leur flambeau allumé. Leur représentation n’en reste pas moins stupéfiante, et a su réchauffer quelque peu l’ambiance. Même l’espace de jeu ludique n’a pas réussi à retenir les enfants pourtant à chaque fois si nombreux.

La Provence face au mistral.

C’est sous le regard amusé des spectateurs que la troupe artistique « Roudelet Felibren » a déambulé sur la Canebière. Les danseurs ont par trois fois exécuté différentes danses folkloriques, en symbiose avec les musiciens. Chaque représentation, a attiré son lot de curieux, même le mistral s’est glissé sous les jupes des provençales, les faisant se soulever avec grâce. « C’est génial de voir des jeunes s’enthousiasmer sur des anciennes traditions » s’exclame une des spectatrices. Parmi les artistes, deux enfants ont enchanté les spectateurs. La déambulation s’est finie sur le parvis de la mairie 1/7 pour un ultime spectacle, l’enthousiasme était toujours présent malgré le froid.

C’est donc le froid mistral qui a clôt ce dernier chapitre des Dimanches de la Canebière 2017. Mais nombreux sont les passants et exposants qui ont assuré être présent en février, pour écrire une nouvelle page, cette fois sous le thème du nouvel an chinois avec ses surprises. Pour en savoir plus, rendez-vous le 25 février 2018 …

Sacha Sacenda & Victoria Rezelman (IEJ)

Dimanche de la Canebière #9

Concours photo “en descendant la Canebière” 🗓

Concours photo “en descendant la Canebière” 🗓

A vos appareils photo, smartphones et iphones:

Concours photo original de témoignages : en descendant la Canebière du 26 novembre 2017 au 30 juin 2018 dévoilé lors du 9ème dimanche dans le nouveau local du “bureau des guides”, 152 La Canebière.

endescendantlacanebière-1024x532

UN FONDS PHOTOGRAPHIQUE INÉDIT
UN RÉCIT COLLECTIF EN IMAGES DE LA CANEBIÈRE

Il existe un patrimoine méconnu et pourtant familier qui sommeille dans des albums de famille.
Portraits mouvants, émouvants de passants saisis par l’objectif des photographes de rue, ce sont parents, amis, oubliés et inconnus qui montent ou descendent la Canebière comme nous le faisons aujourd’hui, à quelques détails près.
À travers ces modestes et précieux clichés, une autre histoire de cette artère mythique se révèle.
Nous vous proposons de ranimer ce fonds éparpillé par le temps et vous invitons à aller fouiller dans vos images personnelles et dans vos souvenirs pour contribuer à notre collecte et à l’exposition qui en résultera.

COLLECTE OUVERTE DU 26 NOVEMBRE 2017 AU 30 JUIN 2018.
bndedlc
Partenaires EDLC

En descendant la Canebière est un projet photographique de Jean-Pierre Moulères, produit par ZINC – Centre des Arts et Cultures Numériques, financé par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, programmé dans le cadre des Dimanches de la Canebière, en partenariat avec le Bureau des Guides.

Conception graphique : alouettesanstete.com
Site web : vonh.fr

#9, le surgissement du centaure

#9, le surgissement du centaure

La compagnie le théâtre du centaure présente dimanche sur la Canebière s’est donné pour but le temps d’une après-midi d’adoucir les rapports humains en passant par la rencontre inattendue de l’Homme et de l’animal.
Ecoutez bien dimanche, le bruit des pas qui résonnent sur la Canebière, vous pourriez entendre celui des sabots sur le bitume. Lorsque vous lèverez la tête, ce sera pour y découvrir, de belles robes noires, des crins frisés avec au sommet des corps humains. Ils surgiront comme par enchantement au milieu de la foule. Mais réussirez-vous à différencier l’homme de l’animal… Car pour les cavaliers du théâtre du centaure, il s’agit de ne faire qu’un avec leur monture, en développant un langage chorégraphique unique. Une symbiose qu’ils espèrent réussir à vous transmettre. Ils ont aussi l’envie de repenser l’espace de la Canebière par la rencontre avec l’autre. Les centaures vont s’approprier la rue, du bas jusqu’en haut, à leur manière. De 14h30 à 15h30 ils vont tenter d’interagir avec tous les exposants, par diverses apparitions. Puis à 16h sur le square Léon Blum se sera l’envolée. Trois chevaux en osmose avec leur cavalier, venus vous raconter une histoire. Du cours Lieutaud jusqu’aux Réformés vous pourrez également assister à la grande chevauchée. Vous n’aurez plus qu’à vous laisser transporter par la douceur et la magie de l’instant. Changez pour quelques heures votre quotidien pour une toute autre ambiance !

Victoria Rezelman (IEJ)

#9 il devrait encore faire beau

#9 il devrait encore faire beau

Il devrait encore faire beau pour le 9ème et dernier « dimanche de la Canebière » de l’année avec ce qu’il faut de nuages pour que les photos soient belles. Ne pas oublier écharpe ou cache-nez. 5 à 11° prévus au thermomètre, mais toujours du vent ce dimanche.

Les rues seront à nouveau piétonnes et sécurisées sur tout le parcours d’un kilomètre. Depuis le Vieux-Port et son marché de Noël ouvert dès 10 heures sans la grande roue enfin démontée, en passant par le manège séculaire et les 26 santonniers installés en face de la Chambre de Commerce place du Général De Gaulle au bout de la rue Paradis rénovée de la Préfecture à la Canebière il fera probablement bon déambuler entre les étals du marché Provençal de retour entre Paradis et cours Saint-Louis en face du marché des créateurs. Mais il ne faudra pas flâner pour ne pas rater à 11 heures l’inauguration des rideaux métalliques peints pour le deuxième volet du « Premier quartier des arts » initié par le théâtre du Gymnase.
Retrouver tout le programme sur smartphone ou sur le site avec des animations musicales et dansantes.

Du Folklore sur la Canebière

Du Folklore sur la Canebière

La Canebière revient à son faste d’antan avec ses marchés provençaux. Dimanche, ils seront accompagnés d’artistes provençaux qui animeront l’artère toute la journée.

249027[1] A 14h, la troupe artistique « Le Roudelet Felibren » partira du parking Charles de Gaulle pour 1h30 de déambulation sur la Canebière. C’est au rythme de musiques et chants provençaux qu’une trentaine de danseurs, habillés de circonstance, offriront un spectacle vivant aux passants et exposants.

A l’arrivée sur le Parvis de la Mairie 1/7, vers 15h30, les danseurs se poseront entre le Kiosque et la Mairie pour 30 minutes de spectacle en harmonie avec les musiciens et chanteurs provençaux.

Le groupe Roudelet Felibren à pour but de défendre la culture provençale. Vous pourrez les retrouver après ce dimanche de la Canebière au Château Gombert. Des cours de danse, de chant, de langue provençale et de couture y sont assurés.