Archives de
Catégorie : Dimanches de la Canebière

Dimanches de la Canebière

Dernier Chapitre Canebière 2017… Une triste fin 🗓

Dernier Chapitre Canebière 2017… Une triste fin 🗓

Cette fois-ci, le mistral aura su faire envoler les exposants et visiteurs. Malgré un début de journée ensoleillé, le vent a réussi à refroidir l’atmosphère. Nombreux sont les commerçants à avoir plié bagage en début d’après-midi, après être allés une énième fois ramasser leur étal envolé le long de la Canebière. Les visiteurs se sont également faits rares, préférant la chaleur du marché de noël et le vin chaud aux rues glaciales.

La journée a commencé par l’inauguration du quartier des arts, acte 2. La maire (LR) du secteur Sabine Bernasconi à découvert les nouvelles devantures des restaurants imaginées et transformées par les lycéens de Thiers. Ou encore celles de la Canebière réalisé par l’artiste JBC. Menthe sauvage a été fier de présenter le nouveau visage sur sa devanture. S’en est suivi quelques notes de musique avec l’Harmonie Municipale d’Aix en Provence a réchauffé les spectateurs avec son répertoire alliant jazz, musique de films et musique classique.

Le marché de producteurs et de créateurs à l’allure de marché de Noël a su régaler les visiteurs avec les 13 desserts et autres gourmandises typique des fêtes de fin d’année. Et toujours sur le square Léon Blum Gaston fait des boissons a explosé les records de vente de boissons chaudes ce dimanche.

Les pingouins du Square Léon Blum.

Comme les pingouins pour se tenir chaud les passants se sont tous rassemblés au Square Léon Blum. Ils ont pu admirer la danse enchanteresse des cavaliers du Théâtre du Centaure. Annoncés pour une demi-heure de spectacle, les centaures ont néanmoins dû raccourcir leur magnifique ballet, même les chevaux semblaient récalcitrants par ce froid. Fire From Mars a pu se produire en fin de journée. Mais les pyromanes ont également rencontré quelques difficultés pour garder leur flambeau allumé. Leur représentation n’en reste pas moins stupéfiante, et a su réchauffer quelque peu l’ambiance. Même l’espace de jeu ludique n’a pas réussi à retenir les enfants pourtant à chaque fois si nombreux.

La Provence face au mistral.

C’est sous le regard amusé des spectateurs que la troupe artistique « Roudelet Felibren » a déambulé sur la Canebière. Les danseurs ont par trois fois exécuté différentes danses folkloriques, en symbiose avec les musiciens. Chaque représentation, a attiré son lot de curieux, même le mistral s’est glissé sous les jupes des provençales, les faisant se soulever avec grâce. « C’est génial de voir des jeunes s’enthousiasmer sur des anciennes traditions » s’exclame une des spectatrices. Parmi les artistes, deux enfants ont enchanté les spectateurs. La déambulation s’est finie sur le parvis de la mairie 1/7 pour un ultime spectacle, l’enthousiasme était toujours présent malgré le froid.

C’est donc le froid mistral qui a clôt ce dernier chapitre des Dimanches de la Canebière 2017. Mais nombreux sont les passants et exposants qui ont assuré être présent en février, pour écrire une nouvelle page, cette fois sous le thème du nouvel an chinois avec ses surprises. Pour en savoir plus, rendez-vous le 25 février 2018 …

Sacha Sacenda & Victoria Rezelman (IEJ)

Dimanche de la Canebière #9

#9, le surgissement du centaure

#9, le surgissement du centaure

La compagnie le théâtre du centaure présente dimanche sur la Canebière s’est donné pour but le temps d’une après-midi d’adoucir les rapports humains en passant par la rencontre inattendue de l’Homme et de l’animal.
Ecoutez bien dimanche, le bruit des pas qui résonnent sur la Canebière, vous pourriez entendre celui des sabots sur le bitume. Lorsque vous lèverez la tête, ce sera pour y découvrir, de belles robes noires, des crins frisés avec au sommet des corps humains. Ils surgiront comme par enchantement au milieu de la foule. Mais réussirez-vous à différencier l’homme de l’animal… Car pour les cavaliers du théâtre du centaure, il s’agit de ne faire qu’un avec leur monture, en développant un langage chorégraphique unique. Une symbiose qu’ils espèrent réussir à vous transmettre. Ils ont aussi l’envie de repenser l’espace de la Canebière par la rencontre avec l’autre. Les centaures vont s’approprier la rue, du bas jusqu’en haut, à leur manière. De 14h30 à 15h30 ils vont tenter d’interagir avec tous les exposants, par diverses apparitions. Puis à 16h sur le square Léon Blum se sera l’envolée. Trois chevaux en osmose avec leur cavalier, venus vous raconter une histoire. Du cours Lieutaud jusqu’aux Réformés vous pourrez également assister à la grande chevauchée. Vous n’aurez plus qu’à vous laisser transporter par la douceur et la magie de l’instant. Changez pour quelques heures votre quotidien pour une toute autre ambiance !

Victoria Rezelman (IEJ)

#9 il devrait encore faire beau

#9 il devrait encore faire beau

Il devrait encore faire beau pour le 9ème et dernier « dimanche de la Canebière » de l’année avec ce qu’il faut de nuages pour que les photos soient belles. Ne pas oublier écharpe ou cache-nez. 5 à 11° prévus au thermomètre, mais toujours du vent ce dimanche.

Les rues seront à nouveau piétonnes et sécurisées sur tout le parcours d’un kilomètre. Depuis le Vieux-Port et son marché de Noël ouvert dès 10 heures sans la grande roue enfin démontée, en passant par le manège séculaire et les 26 santonniers installés en face de la Chambre de Commerce place du Général De Gaulle au bout de la rue Paradis rénovée de la Préfecture à la Canebière il fera probablement bon déambuler entre les étals du marché Provençal de retour entre Paradis et cours Saint-Louis en face du marché des créateurs. Mais il ne faudra pas flâner pour ne pas rater à 11 heures l’inauguration des rideaux métalliques peints pour le deuxième volet du « Premier quartier des arts » initié par le théâtre du Gymnase.
Retrouver tout le programme sur smartphone ou sur le site avec des animations musicales et dansantes.

Du Folklore sur la Canebière

Du Folklore sur la Canebière

La Canebière revient à son faste d’antan avec ses marchés provençaux. Dimanche, ils seront accompagnés d’artistes provençaux qui animeront l’artère toute la journée.

249027[1] A 14h, la troupe artistique « Le Roudelet Felibren » partira du parking Charles de Gaulle pour 1h30 de déambulation sur la Canebière. C’est au rythme de musiques et chants provençaux qu’une trentaine de danseurs, habillés de circonstance, offriront un spectacle vivant aux passants et exposants.

A l’arrivée sur le Parvis de la Mairie 1/7, vers 15h30, les danseurs se poseront entre le Kiosque et la Mairie pour 30 minutes de spectacle en harmonie avec les musiciens et chanteurs provençaux.

Le groupe Roudelet Felibren à pour but de défendre la culture provençale. Vous pourrez les retrouver après ce dimanche de la Canebière au Château Gombert. Des cours de danse, de chant, de langue provençale et de couture y sont assurés.

Promenade Dimanche de la Canebière #9

Promenade Dimanche de la Canebière #9

Venez flâner, observer, dimanche 26 Novembre, artistes et exposants pour ce dernier dimanche de la Canebière de l’année 2017. En quelques clics découvrez le programme de la journée. Les chiffres et lettres en référence correspondent aux numérotations du dépliant distribué sur la Canebière dimanche et aux oriflammes de signalétique sur les voies piétonnisées.

Une réalisation Sacha Sacenda (IEJ)

Afficher en Plein Ecran

Le 26 novembre, 9ème dimanche de la Canebière

Le 26 novembre, 9ème dimanche de la Canebière

Affiche-nov-D2K9

Pour le dernier dimanche de l’année avant les fêtes qui tombent le dernier dimanche de décembre et une pause en janvier, en attendant la reprise de ces manifestations festives le 24 février 2018 organisées par la mairie du premier secteur (1er et 7ème arrondissements) incluant le Centre-Ville historique de Marseille, la Canebière sera à nouveau piétonnisée de 11h à 18h sous haute sécurité. La musique provençale sera à l’honneur avec en ouverture à 11heures l’Harmonie municipale d’Aix-en-Provence sur le parvis de la mairie en haut de la Canebière suivie de l’inauguration de nouvelles fresques sur des rideaux métalliques de magasins fermés du haut de la Canebière jusqu’au Théâtre du Gymnase.

Au programme:  les temps forts de novembre dévoilés par la mairie.

Le Roudelet Felibren de Château-Gombert avec la musique Provençale en animation de rue, de la danse, de la musique et du chant. En en clôture un spectacle vivant devant la mairie. Le roudelet Felibren a été créé en 1927. Il a pour mission de maintenir et développer les arts et traditions Provençales.

Le théâtre du Centaure déambulera sur la Canebière en début d’après midi avant une chorégraphie Square vers 16h30. Pour ce Dimanche de La Canebière, deux centaures seront là dans le même monde que tout le monde, tels des passeurs entre la réalité et monde des rêves, Deux centaures mi-humains – mi–animaux dans leurs magnifiques robes noires au milieu de toutes et tous comme si l’utopie de la compagnie était à portée de main, Car c’est ici, à Marseille, que Camille & Manolo ont choisi d’installer le Théâtre du Centaure, car c’est ici, à Marseille, que tout est possible, même les centaures.

A partir de 11 heures, le Théâtre du Gymnase et Planète Emergences présentent le deuxième volet du Premier, quartiers des arts. A partir de photos d’archives ou prises au cours d’ateliers, des artistes sont invités à investir les rideaux métalliques de commerces du quartier et mettent en lumière des visages d’hier et d’aujourd’hui, connus et inconnus… Pour cette programmation, des propositions de Jean Faucheur, Mako Deuza et JBC qui invitent à la poésie urbaine. Théâtre du Gymnase, 4 Rue du Théatre Français 11h / 12h -16h

Autre point fort: les producteurs et artisans de bouche locaux engagés dans des démarches de qualité se mettent sur leur 31 pour un marché de noël avant l’heure. Ils proposent toutes les merveilles pour garnir les tables de fête. Pompe à huile et 13 desserts, foie gras, saumon fumé, chocolats et macarons, fromages et pains spéciaux, vins et bières de Noël… tout autant de cadeaux gourmands à mettre sous le sapin ! Une aire de pique nique permettra au public de savourer le tout sur la Canebière piétonnisée.

Et pour bien terminer la journée, la Meson propose la 9ème édition du SON,  brasserie des Danaïdes 6 square Stalingrad – 13001 Marseille àpartir de 17heures. Au programme Pour la dernière de l’année : du rock, du blues : Hugh Coltman – k.Blues band – Cave carli radio DJ Set.

Revue: Marché de Noël pour le 9ème dimanche

Revue: Marché de Noël pour le 9ème dimanche

11-26-marché-noel-canebièreRevue de La Nuit Magazine: Le Marché des Dimanches de la Canebière / Edtion Spéciale Noël le 26 novembre de 10h à 19h pour le 9ème dimanche de la Canebière et dernier de l’année 2017.

Edition spéciale tables de Noël ! Producteurs et artisans de bouche locaux engagés dans des démarches de qualité se mettent sur leur 31. Ils proposent toutes les merveilles pour garnir les tables de fête. Pompe à huile et 13 desserts, foie gras, saumon fumé, chocolats et macarons, fromages et pains spéciaux, vins et bières de Noël… tout autant de cadeaux gourmands à mettre sous le sapin !
Une aire de pique nique permettra au public de savourer le tout sur la Canebière piétonnisée.
A quelques pas de là, sur le cours Saint Louis, retrouvez Toinou : Les Fruits de Mer et sa plancha iodée, et le brunch de la brasserie Le Petit Saint Louis Marseille.

Lire la suite de l’article de La Nuit Magazine avec la liste des exposants pressentis.

Le Mistral a fait danser le 8ème Dimanche de la Canebière

Le Mistral a fait danser le 8ème Dimanche de la Canebière

Le huitième dimanche de la Canebière a été rythmé par la _MG_6842musique, la danse et surtout… le mistral. Le vent n’a pas empêché passants et commerçants de profiter de cette journée ensoleillée.

A 12h30, le Palais de la Bourse a ouvert ses portes au traditionnel Bal des Balkans, où petits et grands ont dansé bras dessus dessous. « C’est _MG_6954un tel plaisir surtout avec la musique si vivante » observe une des animatrices qui n’a pas cessé de danser, et qui finit par ajouter « je pense qu’un jour, je danserai avec trois pattes, une canne et deux jambes mais je continuerais à danser »
Un des musiciens du groupe, Lionel Romieu retrace sa journée « Durant le Bal, on a eu plein de gens différents, des jeunes, des étudiants et des plus vieux. »
La compagnie Leda Atomica a tenu son spectacle malgré les embûches. Le mistral n’a pas laissé de glace les spectateurs, qui en ressortent ravis, et convaincus par l’opéra de rue. Même si pour certains cela a été une grande première, le fait d’être dehors ne les a pas dérangés, au contraire pour les familles cela permettait aux enfants de vaquer à d’autres occupations lorsqu’ils ont commencé à être moins attentifs. Les comédiens sont aussi satisfaits de cette représentation. La cour de l’université était bien abritée du vent, même si les chapeaux se sont quelques fois envolés. Ce petit méli-mélo a été l’occasion de réinventer un peu la scène, car c’est ça aussi la joie de l’art de la rue.
Néanmoins la compagnie reste un peu déçue de l’accueil qui lui a été réservé. Les « chantacteurs » ont eu l’impression d’être quelque peu négligés par les organisateurs.

_MG_6908Sur le square Léon Blum des plumes tombent du ciel. Lorsqu’on lève notre regard sur le toit de la mairie du 1er arrondissement, c’est pour y découvrir un homme comme suspendu dans les airs, glissant le long de la paroi. Il s’agit d’Antoine Le Menestrel, funambule professionnel, accompagné par une chanteuse d’opéra.
Le groupe Gospel for All, avec de jeunes chanteuses et musiciens, a pris possession du parvis de la mairie pour faire frissonner les spectateurs de plaisir.

On retrouve aussi Gaston Fait des boissons. Un jeune belge venu faire_MG_7052 découvrir ses boissons healthy, sorties tout droit du coffre de sa 4L :« Ce fut une bonne journée, j’ai pu me faire connaître et c’est le plus important pour l’instant »

Même si certains commerçants et artistes n’ont pas pu être présents à cause du mistral, il reste encore un weekend pour profiter des Dimanches de la Canebière, rendez-vous le 26 novembre.

Victoria Rezelman & Sacha Sacenda (IEJ)