Archives de
Catégorie : Rouletabille

Marseille: Ambition Centre-Ville

Marseille: Ambition Centre-Ville

 

Jean Montagnac, Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal, Jean-Luc Chauvin
Jean Montagnac, Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal, Jean-Luc Chauvin

Le maire de Marseille (LR) Jean-Claude Gaudin a lancé vendredi le plan « Ambition centre-ville » avec l’aide financière du département. Il s’agit d’un « nouveau plan global mettant en cohérence différents leviers, aller plus loin et plus fort pour améliorer le quotidien des marseillais qui y vivent qui y consomment ou qui y travaillent » a déclaré en préambule le maire qui est également président de la Métropole Aix-Marseille dans l’ancienne salle de délibération de la Mairie sur le Vieux-Port. La ville se lance à a reconquête de son épicentre historique qui est le premier pôle commercial de la métropole et du département. Il veut aussi aider les primo-accédants à s’installer.

« Aides-toi et le ciel t’aidera », a déclaré Jean-Claude Gaudin vendredi à l’issue de sa présentation appelant ainsi de ses vœux sans trop y croire une aide de l’Etat pour compléter les grosses dotations du Conseil Départemental destinées à mettre en place les « 50 actions concrètes » pour l’aménagement et la gestion de l’espace public dans le centre-ville. Aux 100 Millions d’€uros déjà offerts par le département pour des actions en cours d’ici 2020 dont la rénovation d’immeubles autour de la Canebière, une nouvelle enveloppe de 218 Millions d’€uros a été confirmée par Martine Vassal, présidente (LR) du Conseil Départemental « afin de faciliter les grands travaux de structure ».

Après la requalification de la rue Paradis pour « redynamiser cette place commerciale majeure », il a énuméré les projets détaillés dans un livre guide lancé vendredi que l’on retrouve sur le nouveau site Internet de la ville ambition-centreville.marseille.fr. Il s’agit notamment de la requalification du quartier de Noailles et du marché des Capucins, de la place Fare-Petites-Maries, de la Porte d’Aix de la place Jean-Jaurès dite La plaine, et du cours Lieutaud. Il a aussi cité le cinéma Artplexe en haut de la Canebière dont les travaux commenceront début 2018 à la place de la mairie de secteur qui ira en 2018 dans l’ancienne maison de la Région en face de l’hôtel des Feuillants sur la Canebière prévu pour 2019 et la mise en place de nombreux espaces de coworking. Pour le confort, le maire a annoncé l’aménagement de stationnement pour deux roues et un effort sur la propreté et la mise en place de 60 toilettes publiques d’ici à 2020 dont 40 sanisettes d’ici fin 2018 a précisé le président du Conseil e Territoire MPM Jean Montagnac.

« Des actions concrètes chiffrées et programmées comme on le fait dans l’entreprise, enfin ! », s’est exclamé Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de Commerce. Il a souhaité que la Ville s’occupe aussi des « transversales » des principales artères commerçantes ou passantes et la création d’un parcours touristique. Il s’est félicité que « tout soit traité dans un ensemble ». En tant que président de la CCIMP il a souhaité une révision des tarifs des parkings et la création de samedis piétons en centre-ville comme cela fonctionne très bien pour les dimanches de la Canebière une fois par mois depuis le début de l’année. « Un centre-ville embelli et apaisé, c’est une ville qui retrouve son âme » a-t-il dit avec emphase. Il ambitionne que les 3.500 commerces du centre-ville redeviennent une « vitrine de la Métropole » en prévision des événements culturels de MP2018 (suite à la Capitale de la Culture), la grande biennale d’art contemporain Manifesta en 2020, le mondial de Rugby en 2023 et les Jeux Olympiques de 2024 voire l’exposition universelle de 2025.

La présidente du Conseil Départemental, principal financier de cette « ambition centre-ville », s’est félicité de la volonté affichée « d’actions concrètes » espérant pouvoir retrouver prochainement un centre-ville « ou il fait bon vivre ». Elle a tenu à noter l’engouement des marseillais qui se sont réapproprié les espaces publics comme lors de l’inauguration de la rue paradis ou des dimanches de la Canebière.

Elle a aussi annoncé l’aide du CD13 pour la remise en eau des fontaines. Elle s’est insurgée contre les dégradations causées par les tagueurs  et souhaité redonner à Marseille sa « véritable place de Capitale du sud de la France et Capitale de la Méditerranée ».

En réponse à une question concernant la perte de compétitivité des commerces du centre-ville attribuée à l’établissement de nombreux centre commerciaux avec bientôt le Vélodrome après les terrasses du port et le centre Bourse, le maire a feint la colère vite relayé par son adjointe en charge du commerce et la maire du secteur Canebière qui sont montrées au créneau.

Solange Biaggi (LR) en charge du centre-ville a affirmé que les habitants allaient auparavant dépenser près d’un milliard d’€uros dans des centres commerciaux bénéficiant à d’autres villes  comme Plan de Campagne (Aix) ou Auchan (Aubagne). Cette « évasion commerciale » a diminué estimée maintenant à seulement 750 millions d’€uros a affirmé Solange Biaggi.

Sabine Bernasconi (LR) maire du premier secteur à l’origine de l’opération des dimanches de la Canebière, a eu le mot de la fin affirmant avec force qu’il ne fallait pas se tromper de cible. « Un centre-ville n’est pas un centre commercial mais un centre de vie culturel, économique, historique et d’avenir » a-t-elle martelé à la grande satisfaction du maire de Marseille.

A lire également sur le même sujet l’éditorial et les articles du journal Le Monde du 8 décembre 2017

 

#9, le surgissement du centaure

#9, le surgissement du centaure

La compagnie le théâtre du centaure présente dimanche sur la Canebière s’est donné pour but le temps d’une après-midi d’adoucir les rapports humains en passant par la rencontre inattendue de l’Homme et de l’animal.
Ecoutez bien dimanche, le bruit des pas qui résonnent sur la Canebière, vous pourriez entendre celui des sabots sur le bitume. Lorsque vous lèverez la tête, ce sera pour y découvrir, de belles robes noires, des crins frisés avec au sommet des corps humains. Ils surgiront comme par enchantement au milieu de la foule. Mais réussirez-vous à différencier l’homme de l’animal… Car pour les cavaliers du théâtre du centaure, il s’agit de ne faire qu’un avec leur monture, en développant un langage chorégraphique unique. Une symbiose qu’ils espèrent réussir à vous transmettre. Ils ont aussi l’envie de repenser l’espace de la Canebière par la rencontre avec l’autre. Les centaures vont s’approprier la rue, du bas jusqu’en haut, à leur manière. De 14h30 à 15h30 ils vont tenter d’interagir avec tous les exposants, par diverses apparitions. Puis à 16h sur le square Léon Blum se sera l’envolée. Trois chevaux en osmose avec leur cavalier, venus vous raconter une histoire. Du cours Lieutaud jusqu’aux Réformés vous pourrez également assister à la grande chevauchée. Vous n’aurez plus qu’à vous laisser transporter par la douceur et la magie de l’instant. Changez pour quelques heures votre quotidien pour une toute autre ambiance !

Victoria Rezelman (IEJ)

Promenade Dimanche de la Canebière #9

Promenade Dimanche de la Canebière #9

Venez flâner, observer, dimanche 26 Novembre, artistes et exposants pour ce dernier dimanche de la Canebière de l’année 2017. En quelques clics découvrez le programme de la journée. Les chiffres et lettres en référence correspondent aux numérotations du dépliant distribué sur la Canebière dimanche et aux oriflammes de signalétique sur les voies piétonnisées.

Une réalisation Sacha Sacenda (IEJ)

Afficher en Plein Ecran

Le 26 novembre, 9ème dimanche de la Canebière

Le 26 novembre, 9ème dimanche de la Canebière

Affiche-nov-D2K9

Pour le dernier dimanche de l’année avant les fêtes qui tombent le dernier dimanche de décembre et une pause en janvier, en attendant la reprise de ces manifestations festives le 24 février 2018 organisées par la mairie du premier secteur (1er et 7ème arrondissements) incluant le Centre-Ville historique de Marseille, la Canebière sera à nouveau piétonnisée de 11h à 18h sous haute sécurité. La musique provençale sera à l’honneur avec en ouverture à 11heures l’Harmonie municipale d’Aix-en-Provence sur le parvis de la mairie en haut de la Canebière suivie de l’inauguration de nouvelles fresques sur des rideaux métalliques de magasins fermés du haut de la Canebière jusqu’au Théâtre du Gymnase.

Au programme:  les temps forts de novembre dévoilés par la mairie.

Le Roudelet Felibren de Château-Gombert avec la musique Provençale en animation de rue, de la danse, de la musique et du chant. En en clôture un spectacle vivant devant la mairie. Le roudelet Felibren a été créé en 1927. Il a pour mission de maintenir et développer les arts et traditions Provençales.

Le théâtre du Centaure déambulera sur la Canebière en début d’après midi avant une chorégraphie Square vers 16h30. Pour ce Dimanche de La Canebière, deux centaures seront là dans le même monde que tout le monde, tels des passeurs entre la réalité et monde des rêves, Deux centaures mi-humains – mi–animaux dans leurs magnifiques robes noires au milieu de toutes et tous comme si l’utopie de la compagnie était à portée de main, Car c’est ici, à Marseille, que Camille & Manolo ont choisi d’installer le Théâtre du Centaure, car c’est ici, à Marseille, que tout est possible, même les centaures.

A partir de 11 heures, le Théâtre du Gymnase et Planète Emergences présentent le deuxième volet du Premier, quartiers des arts. A partir de photos d’archives ou prises au cours d’ateliers, des artistes sont invités à investir les rideaux métalliques de commerces du quartier et mettent en lumière des visages d’hier et d’aujourd’hui, connus et inconnus… Pour cette programmation, des propositions de Jean Faucheur, Mako Deuza et JBC qui invitent à la poésie urbaine. Théâtre du Gymnase, 4 Rue du Théatre Français 11h / 12h -16h

Autre point fort: les producteurs et artisans de bouche locaux engagés dans des démarches de qualité se mettent sur leur 31 pour un marché de noël avant l’heure. Ils proposent toutes les merveilles pour garnir les tables de fête. Pompe à huile et 13 desserts, foie gras, saumon fumé, chocolats et macarons, fromages et pains spéciaux, vins et bières de Noël… tout autant de cadeaux gourmands à mettre sous le sapin ! Une aire de pique nique permettra au public de savourer le tout sur la Canebière piétonnisée.

Et pour bien terminer la journée, la Meson propose la 9ème édition du SON,  brasserie des Danaïdes 6 square Stalingrad – 13001 Marseille àpartir de 17heures. Au programme Pour la dernière de l’année : du rock, du blues : Hugh Coltman – k.Blues band – Cave carli radio DJ Set.

Brecht / Leda Atomica: la Canebière dimanche

Brecht / Leda Atomica: la Canebière dimanche

La compagnie Leda Atomica présentera ce dimanche 29 Septembre sur la Canebière un opéra de rue intitulé El Kabaret « L’Homme est bon mais le veau est meilleur », en 9 rounds et 17 chansons. Cet incontournable groupe de rock, collectif de musiciens-acteurs, propose des performances artistiques tel que le cabaret mais aussi des cinés-concert, des rencontres musicales et de l’opéra en faisant de la rue une scène géante.
Le label de musique s’inspire de l’œuvre de Bertotl Brecht, co réalisé avec le musicien Karl Weil le petit Mahagonny qui deviendra en 1930 un opéra en 3 actes. L’histoire se déroule dans la ville imaginaire de Mahagonny, véritable lieu de débauche et de corruption où les chercheurs d’or viennent dépenser toute leur fortune en cédant aux multiples tentations. Mais ce règne de l’argent roi va tout détruire sur son passage, laissant place au chaos.
Brecht utilise l’opéra des années 30 de manière innovante dans ce spectacle. Il allie musique et texte, qui comme un chant populaire, dénonce avec conviction, les travers d’une société de plus en plus spéculatrice.
La troupe de « chantacteurs » va repousser encore plus loin les limites de la création artistique en sortant totalement des lieux conventionnels de représentation…. sur la Canebière, devant la Faculté de Droit de l’Université Aix-Marseille.

110-114 La Canebière, dimanche 29 octobre, 16 h

Victoria Rezelman (IEJ)

Bal des Balkans sur La Canebière dimanche

Bal des Balkans sur La Canebière dimanche

Les étudiants du centre de formation de musiciens intervenants (CFMI) de l’université d’Aix-Marseille ont fait appel au collectif Aksak pour présenter le traditionnel Bal des Balkans qui se produira le dimanche 29 octobre sur le parvis du palais de la bourse de 12h30 à 17h en bas de la Canebière.
249027[1]Dès 12h30, enfants et adultes pourrons s’initier aux danses des Balkans grâce à un cours animé par Jean-Alex Benetto, un des danseurs professionnels du collectif Aksak en résidence à Mareille. Puis, à 14h30, les étudiants présenteront un projet musical autour du collectif Aksak. A l’issue de cette présentation, les étudiants du CFMI ouvriront le bal en faisant danser les spectateurs au rythme de musiques des Balkans. Le collectif Aksak prendra le relais à 15h30, avec six musiciens et deux danseurs professionnels pour assurer le bal jusqu’à 17h. Les débutants pourront mettre en pratique le cours d’initiation tout comme les balkaniques qui, entrainés par le rythme de la musique, sauront épater le public avec leurs traditionnels pas de danse.

Sacha Sacenda (IEJ)

POC aux réformés, 65 lieux ouverts

POC aux réformés, 65 lieux ouverts

Portes Ouvertes Consolat (POC), 12ème édition de ce festival ce weekend du 6 au 8 octobre dont le succès à inspiré la maire (LR) du secteur pour lancer les “dimanches de la Canebière” depuis janvier 2017 avec prolongations attendues en 2018.

13EVT053611_1_WEBLa manifestation artistique et culturelle organisée par POC pour la douzième année consécutive dans la rue autour de la place Joseph Thierry et de la rue Consolat deouis les Réformés en haut de la Canebière ouvre les portes des galeries installées dans des garages, et déborde chez les commerçants et artisans. 65 lieux connus ou inconnus s’ouvrent à l’Art, sous toutes ses formes et au public. Photographes, peintres, plasticiens, sculpteurs, graffeurs, dessinateurs, ce sont 120 Artistes qui présentent leurs œuvres et accueillent le public tout le week end dans une ambiance familiale et animée ! Voir tout le programme sur l’agenda du living Marseille.

Ambiance bon enfant clairsemée sur la Canebière

Ambiance bon enfant clairsemée sur la Canebière

IMG_1385

Nombreux sont les Marseillais qui sont venus découvrir la 7ème édition des «Dimanches de la Canebière», profitant des dernières chaleurs de l’été en dépit de la concurrence de la Foire de Marseille.

Les familles, les groupes d’amis se sont succédés ©Ilona Di’Mécosur la Canebière dimanche pour cette 7ème édition des « Dimanches de la Canebière ». Des centaines de personnes ont pu profiter de spectacles de danse, de concerts de rock, et d’expositions culturelles… Depuis le mois de janvier, la mairie du 1er et 7ème  arrondissement organise une journée de fête pour redonner vie au centre-ville depuis son artère mythique qu’est la Canebière. Une voie centrale qui fête cette année les 90 ans de la réunification en 1927 par le Conseil Municipal des trois tronçons qui la composent sur un kilomètre, la Canebière ancienne du temps de Louis XIV, la rue de Noailles et les allées de Meilhan, du Vieux-Port au kiosque à musique

IMG_1397A 11 heures déjà, les familles et les enfants étaient intrigués par la fontaine des mobiles, entièrement remodelée pour l’occasion. « Elle a du succès. Depuis le début de la matinée, ils viennent regarder les tableaux et la carte d’orientation. Les enfants aiment grimper sur la nouvelle structure », se félicite Olivier Bedu, directeur du groupe « Cabanon Vertical » à l’origine de ce projet.

Tout le long de la Canebière où l’on notait une foule plus clairsemée que les éditions précédentes, des jeux sont installés gratuitement. « C’est agréable de pouvoir profiter d’un dimanche en famille. Avec mes enfants, on était déjà venu pour les éditions précédentes et je sais qu’ils s’amusent toujours », raconte joyeusement Marie-Christine, maman de deux enfants de 5 et 8 ans. De même, des spectateurs de danse amateurs ont réuni des spectateurs.

Du côté des étals de la Fédération des Commerces du Centre-Ville, on se pressait pour trouver quelque chose à grignoter ou un plat à emporter jusqu’aux grandes tables installées à l’entrée du Centre Bourse. Cette voie était sécurisé par des plots en béton et protégée de toute incursion de véhicule comme toute la Canebière entièrement piétonnisée ou des camions et voitures de police placées en travers de la chaussée ne laissaient passer que les tramways.

IMG_1399Sur la « rue du rock » (rue Consolat au bout de la Canebière vers le Palais Longchamp), une vingtaine de groupes se sont succédé. D’univers divers, ils ont assuré le spectacle de 14h à 21h. Plusieurs dizaines de personnes les entouraient et les enfants dansaient. « Merci de vous être arrêtés pour écouter nos reprises des plus grandes chansons rock », s’exclame le chanteur avant de débuter sa dernière chanson.

Malgré la concurrence de la Foire de Marseille qui attire toujours un large public , une bonne ambiance a régné toute la journée sur l’avenue mythique de Marseille.

Les Marseillais pourront encore en profiter le dernier week-end des deux prochains mois en attendant la poursuite de cette expérience de Canebière festive et piétonne le premier dimanche de février 2018.

Ilona Di’Méco (IEJ)