Archives de
Catégorie : Contributions

Articles d’étudiants

Cours Ju: les Bleus, du foot et de la zique

Cours Ju: les Bleus, du foot et de la zique

C’est fait ! L’Equipe de France s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde en battant les Péruviens 1 but à 0. Loin des déconvenues vécues par nos amis argentins et allemands, les Marseillais, fervents supporters des Bleus, ont pu savourer un beau et complet 21 juin. La semaine dernière, nous étions sur le Vieux-Port. Cette semaine, c’est le Cours Julien qui est à l’honneur.

Dans les nombreux bars que compte l’un des cours les plus actifs de la cité phocéenne, les couleurs bleu, blanc et rouge brillaient. Malgré la forte chaleur de ce premier jour de l’été 2018, les Marseillais se sont déplacés en nombre pour soutenir les joueurs de l’Equipe de France. « J’ai demandé à sortir plus tôt de mon travail exprès pour venir voir le match, je ne veux rater aucune rencontre des français » déclare Eddy, supporter prêt a sacrifier des heures de travail pour voir le match dans les meilleures conditions.

Des fans de football excités et emballés plus par une qualification que par un match réussi mais très fade niveau spectacle. Le spectacle, c’était sur tout le cours, dès le coup de sifflet final. La particularité de ce jeudi 21 mai, c’était le combo match de la France/fête de la musique. Les bars ne se sont pas vidés, mais plutôt remplis durant toute la soirée. « Je me fous un peu du foot, mais là, on a gagné, et c’est la fête de la musique, donc on veut célébrer jusqu’au bout de la nuit » raconte Marie, une étudiant exaltée par l’évènement.

Le prochain rendez-vous de l’Equipe de France, et le dernier de cette phase de poules, ce sera mardi prochain à 16 heures, face à nos amis danois et le redoutable Eriksen.

Texte et photos Guillaume Aledo (IEJ)

Marseille derrière les bleus : A l’heure du foot et de la musique

Marché de Noailles, le retour?…

Marché de Noailles, le retour?…

La nouvelle place qui devrait prochainement accueillir les maraîchers

L’ancien marché de Noailles, destination de prédilection des touristes pour la couleur locale

Le marché déplacé en haut de la Canebière en janvier 2018, le temps des travaux

Rue longue des Capucins, les commerçants font grise mine

 

Le déplacement du marché de Noailles ne fait pas que des heureux

Le marché de Noailles n’est toujours pas de retour Place du marché des Capucins. Déplacés juste en face de l’Église Saint-Vincent de Paul depuis le premier janvier 2018, les maraîchers ignorent toujours la date de leur retour à leur emplacement initial. « C’est assez fatigant étant donné que d’une part, on a moins de clients, et d’autre part, au cours du premier trimestre 2018 le prix de notre place a augmenté » explique Alain Barthélémy. « Certains clients que nous voyions tous les jours aux Capucins ne font pas le détour pour venir jusqu’ici et vont ailleurs » développe-t-il.

Les commerçants du côté de la rue Longue-des-Capucins, située juste en bas de la place du marché désormais déserte, ressentent aussi une perte significative de clients. « Depuis que le marché n’est plus là, nous souffrons d’une perte de clients estimée à plus de 20%. Les gens qui venaient acheter les légumes ne viennent plus ici. On attend avec impatience le retour du marché » indique Virginie Fanego, qui tient une fromagerie/charcuterie. Même remarque du côté de l’échoppe d’épice de Saladin. « Personnellement j’ai perdu quasiment 50% de clients » déplore-t-il.

Thomas Izart (IEJ)

Canebière#14: le marché à l’heure estivale !

Canebière#14: le marché à l’heure estivale !

Canebière#14

C’est le début de l’été sur la Canebière ! Pour fêter l’arrivée des beaux jours, Marseille Centre la Fédération des commerces du centre-ville proposera, à l’occasion du 14e dimanches de la Canebière, un marché 100 % estival le 24 juin de 11 h à 18 h.

Au programme de ce marché estival : les jus de fruits frais vitaminés du Scoby Bar, les saveurs glacées artisanale du Cabanon givré ou bien encore le chocolat de La Baleine à Cabosse. Les Marseillais de tout âge trouveront leur bonheur ! Des food trucks seront présents sur le square Léon Blum pour restaurer ceux à qui cette balade a donné faim. Les visiteurs auront aussi la possibilité de déguster les produits achetés sur place dans l’espace pique-nique.

Photo : Laure Mélone pour Marseille CentreDu cours Saint-Louis à la place du Général de Gaulle, les passants pourront goûter à des produits frais et issus des producteurs locaux de Marseille et sa région. Le marché organisé par Marseille-centre permet d’instaurer un lien social privilégié entre les commerçants et les clients. « Vous ne savourez pas vos légumes de la même façon une fois que vous avez écouté la maraîchère vous en parlez avec amour et passion. », détaille Vassiliki Andreadou, la chargée de projets événementiels pour Marseille centre. « En ce sens, le marché des Dimanches de la Canebière renforce les liens sociaux et commerciaux entre la population urbaine, de plus en plus déconnectée du monde agricole, et les producteurs. », conclue-t-elle.

Après avoir dédié en avril dernier une grande partie de son marché aux plantes, Marseille centre renouvelle l’expérience avec un espace consacré uniquement aux végétaux. Les passants pourront acheter des cactus, des bonsaïs, des figuiers ou des semences. « À la suite de la disparition en 2015 de la Journée des Plantes et Jardins, qui a eu lieu pendant 20 ans sur le cours Julien, Marseille se trouvait orpheline d’un temps fort dédié au végétal. On a souhaité relancer en centre-ville une foire aux plantes. », dit Vassiliki Andreadou.
Photo : Laure Mélone pour Marseille CentrePour cette dernière édition des dimanches de la canebière avant la trêve estivale, Marseille centre a décidé de mettre en avant l’ail afin de rendre hommage à la foire aux aulx créée en 1447, qui avait lieu en plein centre-ville de Marseille. Hasard du calendrier, cette foire se terminait toujours le 24 juin lors de la fête de la Saint-Jean. « A travers cet hommage, la Fédération des commerces du centre-ville poursuit sa volonté de valoriser le cœur historique de Marseille », informe la chargée de projets événementiels pour Marseille centre.

Lorenzo Ciampi (IEJ2)

Canebière#14: promenade dans le programme

Canebière#14: promenade dans le programme

Pour la 14eme édition des Dimanches de la Canebière sur le thème de la rencontre artistique, la Hune de Canebière vous propose un exemple de cheminement diversifié qui vous conduira de bas en haut de La Canebière tout au long de la journée.

Le départ est prévu dès 10h30 à l’office de tourisme, située au 11 La Canebière, avec une balade urbaine à la découverte de l’artère marseillaise la plus connue. Il va donc falloir vous lever de bonne heure. Pour participer à cette visite guidée qui durera 2h, il vous faudra réserver au 08 26 50 05 00 et vous acquitter de la somme de 10 €uros (gratuit pour les -12ans). Sur les coups de 13h, une fois l’excursion terminée, il vous sera possible de vous restaurer au marché des producteurs qui propose une aire de repas entre la place du Général de Gaulle et le Cours Saint-Louis. Fruits et légumes de saison, plats légers et végétariens, jus de fruit frais vitaminés, ainsi que des saveurs glacées artisanales vous y attendront.
Ensuite, prenez la direction de la rue des Récollettes pour la Fanfarefelue. Un concert de l’École de fanfare populaire et solidaire de Marseille. Deux horaires-vous sont proposés 15h30 et 16h. Après cela, continuez à remonter jusqu’à la Rue du Théâtre Français où l’association média 15-38 Méditerranée proposera des ateliers journalistiques (un atelier par heure). Durée des ateliers : 30 minutes.
Si vous cherchez à vous confronter à un autre univers, il vous sera possible de voir du Parkour. Cette discipline qui consiste à grimper sur les murs, descendre, escalader, etc. Sur le Square Léon Blum un practice sera mis en place et tout au long de la journée, les freerunners descendront et remonteront La Canebière pour vous en mettre plein la vue. Pour conclure cette journée riche en évènement sur une note musicale, vous aurez la possibilité d’assister à la clôture de l’installation sonore de Ray Lee qui a lieu tout en haut de La Canebière.

Charles Gandolfo, (IEJ3)

Sur smartphone, tablette ou ordi, suivez le cheminement proposé par Charles Gandolfo illustré par Cynthia Aymeric & Laureen Piddiu (IEJ2):

 

 

A lire aussi “A nous de jouer!”: clic

Amour à la table: clic

Le marché des producteurs: clic

Canebière/Vieux-Port à l’heure du Mondial

Canebière/Vieux-Port à l’heure du Mondial

Ce samedi 16 juin à midi pile, l’Equipe de France a entamé sa Coupe du Monde en Russie face à l’Australie. La nation se pare de bleu, blanc et rouge pendant tout le mois à venir, et Marseille n’y fait pas exception.

La cité phocéenne s’est offert un repas à la saveur footballistique. Des centaines de Marseillais se sont retrouvés sur le Vieux-Port au bout de la Canebière et dans les rues adjacentes pour boire et manger en regardant Griezmann, Mbappé et leurs collègues se démener pour vaincre une Australie tenace 2 buts à 1. Pour Lucas, supporter français de la première heure, l’essentiel est fait mais rien n’est fini. “On a gagné, c’est le plus important. Après, on ne va pas se mentir : on peut être un peu inquiet pour la suite, mais il faut venir encore plus soutenir les bleus, partout”.

Ce n’était pas clairement pas la foule des grands soirs sur le Vieux-Port, une ambiance mesurée et bon enfant. La faute probablement à un horaire compliqué et à un match a l’enjeu encore bien limité, qui devait être une victoire large et facile pour les français. Deux arguments qui prouvent le manque d’entrain comparé à la finale Atletico/OM de mai dernier.

Mais le tour de chauffe est passé, et les marseillais devraient être plus nombreux pour le choc à venir contre le Pérou le jeudi 21 juin. A un horaire plus convenable pour un match de football : 17 heures pétantes.

Guillaume Aledo (IEJ)

Marseille derrière les Bleus : Première !

Canebière#14: A nous de jouer!

Canebière#14: A nous de jouer!

image Lieux Publics
ChouxChantilly par Lieux Publics

Maintenant marseillais, à vous de jouer! Si l’événement des Dimanches de la Canebière « A nous de jouer » est de retour en ce mois de juin, Pierre Sauvageot, compositeur et directeur de Lieux Publics et Sabine Bernasconi, maire (LR) des 1er et 7e arrondissements, ont lancé une invitation aux Marseillais à rallier la Canebière le 24 juin. Sous l’impressionnante verrière de la Fabulerie, la conférence de presse a permis de détailler le programme de cette dernière édition des Dimanches de la Canebière.

Martine Vassal et Sabine Bernasconi ©Lorenzo CiampiRetenu au Danemark, Pierre Sauvageot a pris la parole par l’intermédiaire d’une vidéo pour expliquer les grandes lignes de cette 14e édition. Comme l’année dernière, la programmation de « A nous de jouer » soutenue par le Conseil Départemental (CD13) et sa présidente (LR) Martine Vassal tournera autour de la musique. Entre les chants des artistes chauds avec Amour à Table et une scène musicale en continue sur la place du lycée thiers, les Marseillais trouveront leurs comptes !

Le directeur de Lieux Public a insisté sur la présence de freerunners avec le collectif French Freerun Family et PK13. «Cela fait quelques années que nous travaillons avec des freerunners de la French Freerun Family. Ils ne sauteront pas des toits de la Canebière, mais ils vont remonter les rues. Toute la journée, les passants pourront s’entraîner à cette pratique urbaine», s’exclame Pierre Sauvageot.

Cette conférence a aussi permis de dévoiler le visuel officiel de ce dernier Dimanche de la Canebière 2017-2018. Sabine Bernasconi, également vice-présidente du CD13 en charge de la Culture, a parlé plus en détails de l’évènement qu’elle a lancé en 2016.

La maire explique que la version « A Nous de Jouer » du Dimanche de la Canebière a un but précis qui le différencie de ses prédécesseurs : lier la culture, les artistes aux amateurs, aux marseillais les plus curieux et impliqués ces derniers dans les œuvres. « Ce ne sont pas tous des professionnels du monde de l’art, et pourtant le résultat des ateliers est toujours impressionnant », s’enthousiasme l’élue marseillaise. Et c’est l’objectif de cette programmation particulière et atypique proposé par Pierre Sauvageot.

Le marché des producteurs tournés vers des produits d’été, les philosophes publics, les jeux pour enfants, l’exposition dans la mairie de secteur 61 Canebière… Vous retrouverez malgré tout les fondamentaux des Dimanches de la Canebière qui ont forgé la réputation de l’événement en un an et demi.. « J’espère que les Dimanches de la Canebière permettent de voir le centre de Marseille comme le centre culturel de la ville », précise pour conclure l’élue.

Lieux Publics, le CD13 et la mairie du premier secteur vous donnent rendez-vous le dimanche 24 juin prochain sur toute la Canebière pour une programmation artistique et éclectique.

Guillaume Aledo & Lorenzo Ciampi (IEJ)

Teaser du 24 juin A nous de jouer!, par Lieux Publics

Amour à la Table revient pour Canebière#14

Amour à la Table revient pour Canebière#14

©Grégoire Edouard
©Grégoire Edouard

La performance, préfigurée le mercredi 2 mai à l’occasion de Sirènes et midi net du premier mercredi de chaque mois sur le parvis de l’Opéra, sera transfigurée sur la Canebière pour le 24 juin, 14ème édition des dimanches de la Canebière organisés par la mairie du premier secteur chaque dernier dimanche de chaque mois.

Pour cette édition patronnée par le Conseil Départemental sous le titre “A vous de jouer”, l’expérience imaginée par l’association Lieux Publics, qui avait déjà été présentée le 2 mai au cours d’un petit show de 12 minutes, s’étalera sur 2 heures pour le dimanche de la Canebière, ce 24 juin. « Le but était de rallonger la durée tout en rendant l’installation plus vivante que la première fois » indique Jasmine Lebert, directrice de la communication de Lieux Publics. De 11 heures à 13 heures, les Marseillais pourront profiter d’une expérience amusante et sensible.©Grégoire Edouard« Voilà le concept : nos 26 comédiens sont entablés, incrustés dans des tables et ils déambulent en déclamant des poèmes, des déclarations d’amour ou en échangeant des discussions » développe-t-elle. Le nombre de comédiens, c’est-à-dire 26, reste identique, mais la nature de la prestation change quelque peu. « Des périodes de 10 minutes au cours desquelles les artistes déambulent individuellement ou par petits groupes sont entrecoupées d’autres périodes de 5 minutes où les 26 artistes sont réunis tous ensemble ».

Tous les curieux pourront se rendre Cours Saint-Louis entre 11 heures et 13 heures.

Thomas Izart (IEJ)

 

 

La galerie POC revisite l’architecture d’intérieur

La galerie POC revisite l’architecture d’intérieur

Avec l’arrivée de l’été les expositions se multiplient dans la cité phocéenne. La galerie POC, au©Charles Gandolfo 30 cours Joseph Thierry, 1er, en haut de la Canebière, avec « Traits Contemporains » propose plusieurs univers autour de lignes architecturales, de design, d’intimité et de voyages pour décorer votre intérieur. Treize artistes sont exposés jusqu’au 30 juin dont 95% de Marseillais. Seules les peintures sont faites par des étudiants de l’école des beaux-arts en Inde. « Ces peintures sont des clins d’œil à la culture indienne qu’ils ont voulu mettre en avant ici », explique Marie-Jo Gaudé, responsable de la galerie.

©Charles GandolfoOn y retrouve également différents objets comme des lampes en céramique avec une forme originale, ou des objets fait en porcelaine émaillée, des poufs marocains revisités pour les adapter en pouf ou en pot. L’exposant marseillais Tristan Favre détourne des objets de la vie de tous les jours pour les revisiter originalement. Quant à Claudia Serantes , elle a créé un système de lampe faite à base d’origami et d’un moule à gâteau. « J’ai essayé de trouver des artistes qui revisitent l’architecture d’intérieur. Mais la majorité je les connaissais mais le bouche à oreille a également bien fonctionné pour ceux qui souhaiter participer à l’exposition », précise Marie-Jo Gaudé.

La galerie vous propose également de boire un thé, un café, ou encore acheter vos coups de cœur. Ces créations sont toutes à vendre. Le prix de vente varie très fortement. De 26 €uros pour l’objet le moins couteux à 2.800 €uros pour un tableau.
A noter, qu’en septembre aura lieu la 14ème édition du festival POC (12 au 14 octobre 2018). « Le festival se veut dynamique et a pour objectif de créer du lien social au sein du quartier », conclut la responsable de la galerie.

Charles Gandolfo (IEJ)

Plus d’infos sur :https://www.facebook.com/pocmarseille/?ref=br_rs ;  https://www.instagram.com/poc_marseille/?hl=fr ; poc.infos@gmail.com
61 Canebière: Voyage dans le temps

61 Canebière: Voyage dans le temps

Fonds Detaille

Le photographe Gérard Détaille fait voyager, découvrir, voire re-découvrir la Canebière des années 50 à l’ensemble des Marseillais à travers une vingtaine de photos panoramiques et aériennes dans sa nouvelle exposition « Métamorphose /Canebière et au-delà », jusqu’au 22 juin dans le hall de la Mairie du 1er et 7e arrondissement de Marseille, 61  Canebière.

Instruire la jeunesse

L’exposition «Métamorphose /Canebière et au-delà» veut également offrir des regards différents sur le 1er et 7e arrondissement de la ville-centre et de la Corniche aux Iles. Elle témoigne des « coins de Paradis » qui en font le charme.

« C’est bien de faire découvrir aux jeunes ce type d’endroit et   comment était le centre et ses alentours avant qu’ils soient nés », déclare enchanté Antoine, septuagénaire. Faut il encore qu’ils aillent la voir. Certains d’entre eux ont d’ailleurs décidé de sauter le pas et découvrir ces clichés. « J’ai du mal à croire que la ville était comme ça, avec les anciens tramways, etc…Je trouve ça vraiment joli, dommage que les anciennes photos ne soient pas en couleur, mais il ne faut pas trop en demander », conclut en riant Thomas, 22 ans, étudiant à Marseille.

Jauffrey Ambrosino (IEJ)

A voir également: une série de cartes postales d’antan et de photos actuelles: clic