Archives de
Étiquette : danaïdes

La Mesón met le feu aux Dimanches de la Canebière

La Mesón met le feu aux Dimanches de la Canebière

Tous les derniers dimanches du mois, de 17h à 22h sur la place Joseph Thierry, La Mesón organise un concert appelé “Le Son de notre Canebière”.

Le-Son2©eclectimagesLa Mesón est lieu phare du Flamenco à Marseille. A l’origine, une école de danse flamenco, elle a été reprise en 2004 par Sarah Lepetre et Gilles Hosipoff pour en faire une salle de concert et une maison de production, tout en conservant les cours de danse initiaux. Cette association organise également des manifestations musicales en collaboration avec plusieurs structures. «On propose tous types de musique mais cela varie selon les thèmes» explique Alice Garrouty, chargée de com pour La Mesón. «On travaille également sur de l’événementiel comme les dimanches de la Canebiere qui nous permet de trouver de nouvelles collaborations et une plus grande visibilité». Avant ces manifestations culturelles mensuelles “on proposait déjà une fois par an un spectacle flamenco sur cette même place», rappelle Alice Garrouty.

Aujourd’hui, lors du rendez-vous mensuel des dimanches de la Canebière, Le Son de notreLe-Son3©eclectimages Canebière enflamme la brasserie des Danaïdes en janvier, février et novembre. Avant de passer en extérieur le restant de l’année, sauf en juillet et août où il n’y a pas de programmation. «A l’occasion du festival Marsatac, on a souhaité avec eux pour le concert du dimanche 29 mars un concert basé sur de l’électro» se réjouit Alice Garrouty. D’autres partenariats auront lieu en septembre notamment avec La Rue du Rock pour un dimanche festif dans la rue Consolat qui prolonge la Canebière jusqu’au Palais Longchamp. «En octobre avec Jazz sur la ville on aura le privilège d’en faire l’ouverture. On essaie vraiment de diversifier notre culture musicale pour toucher un plus grand nombre», conclut la chargée de com. Le-Son1©eclectimages«Pour aider à notre développement, nous pouvons compter sur l’ensemble de nos partenaires comme le Conseil Départemental, La Brasserie des Danaides, la casa Consolat, le Moungy ainsi que Cave Carli Radio». Grâce à cette générosité La Mesón, programmée par la mairie des 1/7 pour les dimanches de la Canebière depuis janvier 2017, connaît un certain succès auprès des Marseillais. Un succès qui dure depuis 15 ans maintenant.

Charles Gandolfo (IEJ)
Lien du teasing des dimanches de La Mesón  

Comme une fin de journée sur la Canebière

Comme une fin de journée sur la Canebière

30/01/17- –

Dimanche 29 janvier, 17H sur la Canebière, la circulation reprend peu à peu son cours, les klaxons retentissent et la sonnerie du tramway recommence. La visite augmentée de la Canebière se termine. Le rendez-vous donné à Belsunce avec les marcheurs de l’association Les Labourdettes et du Musée d’Histoire de Marseille prend également fin. Pourtant au même endroit, l’oeuvre participative d’Antoine Schmitt sera lancée à 17h30, la symphonie visuelle « City Lights Orchestra » fera scintiller toute la Canebière jusqu’à 22h30.

Au 10 Square Stalingrad, en face de l’Eglise des Réformés, la brasserie des Danaïdes est pleine à craquer et la soirée ne fait que commencer. Dehors comme dedans, les tables sont occupées et les verres se vident. L’événement proposé ici par la mairie du 1/7 : LE SON. C’est un rendez-vous musical fixé tous les derniers dimanches du mois… La brasserie est ouverte à tous bien entendu et accueillera onze concerts à compté d’aujourd’hui jusqu’en novembre prochain. Une programmation qui vise à montrer la richesse musicale (mais pas que) de Marseille… La cité Phocéenne n’a pas fini de vous surprendre… On commence donc aujourd’hui avec la « Women in love », les femmes sont à l’honneur aux Danaïdes de 17h à 22h… Restez bien éveillés !

Les premières à nous divertir : les Grandes Mothers. Deux jeunes femmes à la contrebasse, à la croisée du rock et du folk, pour le plus grand plaisir des yeux et des oreilles… Pour Camille, assise en terrasse, la soirée s’annonce plutôt bien : « Je suis venue ici avec mon compagnon car nous voulions assister aux concerts de ce soir devant un café ou même un plat pourquoi pas ! » Certains étaient donc partis pour rester une heure et ils resteront en fait jusqu’à la fin…

Un peu après les Grandes Mothers, la Chica… Au piano, cette jeune franco-vénézuélienne transmet émotions après émotions entre pensées abstraites et introspection poétique. De leur côté, Zenia Church et Marine Soleil proposent un nouveau projet « Swan in », ovni musical, musique magnétique et univers envoutant…

Lundi matin le nouveau « Broadway de Marseille » reprendra son cours habituel, avant de recommencer ses festivités le prochain dernier dimanche du mois. Patience !

Mathilde SERRA (IEJ)