Archives de
Étiquette : marché

Un matin aux Capucins

Un matin aux Capucins

05 /04 /2017- –

Au petit matin, la Canebière fourmille déjà de monde. Les marseillais s’en vont au travail où à l’école, et les ouvriers reprennent leur chantier. Une fois sur la Canebière, prenons la direction de la rue longue des Capucins. Ici, la matinée est déjà bien entamée pour certains. Chez le poissonnier, la multitude de poissons et de fruits de mer sont arrivés très tôt ce matin et sont prêts à la vente. De même pour les différents maraîchers, les fruits et légumes colorés annoncent que le printemps et bel et bien installé à Marseille, même si ce matin un vent frais se faire encore ressentir.

Dans les boulangeries, l’odeur du pain chaud vient embrasser nos narines. Mais les senteurs qui émanent de cette rue sont bien plus diverses. Épices, pâtisseries, viennoiseries, café… les parfums se mêlent pour nous offrir un voyage multiculturel autour de la méditerranée. Quelques mètres plus loin, un camion décharge sa marchandise. D’énormes pièces de viandes sont entassées à l’intérieur, elles sont livrées chez le boucher de la rue. Quelques premiers clients arpentent la rue, probablement des habitués qui s’en vont au marché des Capucins, point central du quartier de Noailles.

C’est ici que nous retrouvons une partie de la culture marseillaise, cette Marseille atypique, rebelle et cosmopolite qui nous invite au voyage à chaque coin de rue.

Flora Lefèvre (IEJ)

Un marché de producteurs naît tous les «Dimanches de la Canebière»

Un marché de producteurs naît tous les «Dimanches de la Canebière»

09/02/17- –

Dans le cadre des « dimanches de la Canebière », un marché de producteurs et de dégustation a vu le jour. Ce nouveau rendez-vous entre plusieurs adhérents de la fédération des commerçants du centre-ville de Marseille et les habitants a lieu le dernier dimanche du mois.

« Le but est de faire revenir le métier de bouche en centre-ville » insiste Guillaume Sicard, Président de la Fédération des commerçants du centre-ville de Marseille. Un projet de longue haleine pour le porte-parole des commerçants situés au centre de la ville.
Un premier test avait été effectué. De juin à juillet dernier, le marché de producteurs sur la place Lulli (1er) se tenait tous les jeudis.

 ©Ambrine Ziani
Guillaume Sicard

Toutefois, des contraintes, notamment sur le plan de la voirie avaient mis des freins au développement du marché. Et Guillaume Sicard ne le cache pas. Six mois après, « toute la Canebière est devenue piétonne – tous les derniers dimanches du mois -», se réjouit-il.
Un nouveau marché de producteurs, en plus de celui qui se tient les mardis et samedis matins, n’avait plus qu’à voir le jour dans le cadre des « Dimanche de la Canebière ». Le dispositif de sécurité mis en place, « avec notamment la mise en place de la vidéosurveillance qui permet de sécuriser le secteur » et la piétonnisation de la voie ont permis d’accélérer le pas.
« Dimanche dernier, les adhérents de la fédération sont venus déballer sur la Canebière », s’est réjoui le Président de l’association de commerçants. Au total, 19 producteurs locaux optant pour la vente directe étaient présents sur ce marché situé en face de l’office du tourisme.
«L’idée était d’installer des tables pour que les gens puissent consommer des produits bio directement sur place », confie-t-il. Ce marché de producteurs improvisé en épicerie fine permettrait avant tout « de retrouver l’achat plaisir en centre-ville », souligne Guillaume Sicard.
Et ce retour de l’achat plaisir passerait principalement par « une augmentation de la piétonnisation en centre-ville, au moins par une semi-piétonnisation », aspire-t-il.

Ambrine Ziani (IEJ)