Archives de
Étiquette : marché

Le marché de Noailles est de retour place des Capucins

Le marché de Noailles est de retour place des Capucins

La place restaurée ©zal

Les maraîchers sont enfin de retour chez eux ! Déplacés depuis le 1er janvier 2018 Square Léon Blum, ils ont retrouvé leur emplacement initial le lundi 25 juin. L’ensemble des stands ont été modernisés pour un coût global de 700.000 €uros. Les commerçants en question sont ravis. « Ça nous fait plaisir de revenir ici. Les stands sont beaucoup plus agréables, et on compte bien retrouver la clientèle que nous avions perdu », confie le maraîcher Alain Barthélémy, restituant l’enthousiasme général. Les habitués, qui depuis des mois devaient faire un grand détour, sont satisfaits de revenir à leurs bonnes vieilles habitudes. « J’y allais beaucoup moins depuis qu’ils avaient tout mis là-bas, il m’arrivait fréquemment d’aller ailleurs. C’est vraiment bien que tout soit ici de nouveau » se réjouit un client.

Les commerçants de la rue Longue-des-Capucins, qui ne profitaient plus de l’aura du marché, vont progressivement regagner tous les clients perdus. Virginie Fanego, qui tient une fromagerie/charcuterie, qui avait déclaré « avoir perdu 20% de clients depuis le déplacement du marché », et Saladin qui estimait « à 50% » la chute de son chiffre d’affaires, s’attendent « à une nette amélioration dans les jours qui viennent ». Depuis le 25 juin, déjà, tous les commerçants ont pu observer une augmentation des passants dans la rue. Le retour du marché ne fait donc que des heureux.

Thomas Izart (IEJ)

A lire aussi : Marché de Noailles, le retour? clic ; Inquiétudes autour du marché des Capucins, clic ; Un matin aux Capucins,clic ; L’autre visage des Capucins, clic

Canebière#14: le marché à l’heure estivale !

Canebière#14: le marché à l’heure estivale !

Canebière#14

C’est le début de l’été sur la Canebière ! Pour fêter l’arrivée des beaux jours, Marseille Centre la Fédération des commerces du centre-ville proposera, à l’occasion du 14e dimanches de la Canebière, un marché 100 % estival le 24 juin de 11 h à 18 h.

Au programme de ce marché estival : les jus de fruits frais vitaminés du Scoby Bar, les saveurs glacées artisanale du Cabanon givré ou bien encore le chocolat de La Baleine à Cabosse. Les Marseillais de tout âge trouveront leur bonheur ! Des food trucks seront présents sur le square Léon Blum pour restaurer ceux à qui cette balade a donné faim. Les visiteurs auront aussi la possibilité de déguster les produits achetés sur place dans l’espace pique-nique.

Photo : Laure Mélone pour Marseille CentreDu cours Saint-Louis à la place du Général de Gaulle, les passants pourront goûter à des produits frais et issus des producteurs locaux de Marseille et sa région. Le marché organisé par Marseille-centre permet d’instaurer un lien social privilégié entre les commerçants et les clients. « Vous ne savourez pas vos légumes de la même façon une fois que vous avez écouté la maraîchère vous en parlez avec amour et passion. », détaille Vassiliki Andreadou, la chargée de projets événementiels pour Marseille centre. « En ce sens, le marché des Dimanches de la Canebière renforce les liens sociaux et commerciaux entre la population urbaine, de plus en plus déconnectée du monde agricole, et les producteurs. », conclue-t-elle.

Après avoir dédié en avril dernier une grande partie de son marché aux plantes, Marseille centre renouvelle l’expérience avec un espace consacré uniquement aux végétaux. Les passants pourront acheter des cactus, des bonsaïs, des figuiers ou des semences. « À la suite de la disparition en 2015 de la Journée des Plantes et Jardins, qui a eu lieu pendant 20 ans sur le cours Julien, Marseille se trouvait orpheline d’un temps fort dédié au végétal. On a souhaité relancer en centre-ville une foire aux plantes. », dit Vassiliki Andreadou.
Photo : Laure Mélone pour Marseille CentrePour cette dernière édition des dimanches de la canebière avant la trêve estivale, Marseille centre a décidé de mettre en avant l’ail afin de rendre hommage à la foire aux aulx créée en 1447, qui avait lieu en plein centre-ville de Marseille. Hasard du calendrier, cette foire se terminait toujours le 24 juin lors de la fête de la Saint-Jean. « A travers cet hommage, la Fédération des commerces du centre-ville poursuit sa volonté de valoriser le cœur historique de Marseille », informe la chargée de projets événementiels pour Marseille centre.

Lorenzo Ciampi (IEJ2)

Un matin aux Capucins

Un matin aux Capucins

05 /04 /2017- –

Au petit matin, la Canebière fourmille déjà de monde. Les marseillais s’en vont au travail où à l’école, et les ouvriers reprennent leur chantier. Une fois sur la Canebière, prenons la direction de la rue longue des Capucins. Ici, la matinée est déjà bien entamée pour certains. Chez le poissonnier, la multitude de poissons et de fruits de mer sont arrivés très tôt ce matin et sont prêts à la vente. De même pour les différents maraîchers, les fruits et légumes colorés annoncent que le printemps et bel et bien installé à Marseille, même si ce matin un vent frais se faire encore ressentir.

Dans les boulangeries, l’odeur du pain chaud vient embrasser nos narines. Mais les senteurs qui émanent de cette rue sont bien plus diverses. Épices, pâtisseries, viennoiseries, café… les parfums se mêlent pour nous offrir un voyage multiculturel autour de la méditerranée. Quelques mètres plus loin, un camion décharge sa marchandise. D’énormes pièces de viandes sont entassées à l’intérieur, elles sont livrées chez le boucher de la rue. Quelques premiers clients arpentent la rue, probablement des habitués qui s’en vont au marché des Capucins, point central du quartier de Noailles.

C’est ici que nous retrouvons une partie de la culture marseillaise, cette Marseille atypique, rebelle et cosmopolite qui nous invite au voyage à chaque coin de rue.

Flora Lefèvre (IEJ)

Un marché de producteurs naît tous les «Dimanches de la Canebière»

Un marché de producteurs naît tous les «Dimanches de la Canebière»

09/02/17- –

Dans le cadre des « dimanches de la Canebière », un marché de producteurs et de dégustation a vu le jour. Ce nouveau rendez-vous entre plusieurs adhérents de la fédération des commerçants du centre-ville de Marseille et les habitants a lieu le dernier dimanche du mois.

« Le but est de faire revenir le métier de bouche en centre-ville » insiste Guillaume Sicard, Président de la Fédération des commerçants du centre-ville de Marseille. Un projet de longue haleine pour le porte-parole des commerçants situés au centre de la ville.
Un premier test avait été effectué. De juin à juillet dernier, le marché de producteurs sur la place Lulli (1er) se tenait tous les jeudis.

 ©Ambrine Ziani
Guillaume Sicard

Toutefois, des contraintes, notamment sur le plan de la voirie avaient mis des freins au développement du marché. Et Guillaume Sicard ne le cache pas. Six mois après, « toute la Canebière est devenue piétonne – tous les derniers dimanches du mois -», se réjouit-il.
Un nouveau marché de producteurs, en plus de celui qui se tient les mardis et samedis matins, n’avait plus qu’à voir le jour dans le cadre des « Dimanche de la Canebière ». Le dispositif de sécurité mis en place, « avec notamment la mise en place de la vidéosurveillance qui permet de sécuriser le secteur » et la piétonnisation de la voie ont permis d’accélérer le pas.
« Dimanche dernier, les adhérents de la fédération sont venus déballer sur la Canebière », s’est réjoui le Président de l’association de commerçants. Au total, 19 producteurs locaux optant pour la vente directe étaient présents sur ce marché situé en face de l’office du tourisme.
«L’idée était d’installer des tables pour que les gens puissent consommer des produits bio directement sur place », confie-t-il. Ce marché de producteurs improvisé en épicerie fine permettrait avant tout « de retrouver l’achat plaisir en centre-ville », souligne Guillaume Sicard.
Et ce retour de l’achat plaisir passerait principalement par « une augmentation de la piétonnisation en centre-ville, au moins par une semi-piétonnisation », aspire-t-il.

Ambrine Ziani (IEJ)